Il y a quelques mois, Razer ajoutait à son catalogue un casque audio sans-fil nommé ManO'War. Un nom étrange pour une bestiole au tarif abusé de 199€ qui reprenait globalement des technologies qui n'ont rien d'innovant. La firme acidulée revient sur la chose aujourd'hui avec la version filaire du même engin.

 

razer manowar

 

N'attendez rien de plus de l'appareil, c'est le même format circum-aural fermé avec transducteurs de 50mm (20Hz - 20000Hz, 32Ω) et 7.1 virtuel via carte son USB que sur le précédent. Il a par contre des trucs en moins, les molettes de réglage passant sur une manette placée sur le câble et le rétroéclairage disparaissant. Vous pourrez le brancher à ce que vous voulez (en USB ou jack 3,5mm) et il sera disponible dès octobre pour la modique somme de 134,99€ (précommande disponible chez Razer). Bah oui, Razer, 7.1 et nom rigolo, il fallait que ça douille. D'ailleurs en parlant de nom rigolo, ça nous permet de vous présenter NanowaR of Steel, groupe italien qui n'a rien à voir avec la choucroute, mais copie aussi le nom de ManowaR (ainsi qu'une chanson américaine bien connue) pour se donner un genre !

 

 

 Razer décline son casque audio haut de gamme ManO'War dans une version filaire qui offre toujours du 7.1 virtuel, mais à un tarif moins farfelu. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 6 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1070 Ti

Tueuse de VEGA ?   En mai 2016, NVIDIA lançait son architecture Pascal destinée aux joueurs via un premier GPU, alias GP104. Deux cartes graphiques furent c...

 

Test • RADEON RX VEGA 56

Un VEGA 10 plus pertinent ?   Après avoir laissé NVIDIA seul maître du segment haut de gamme pendant près de 15 mois, AMD a enfin lancé mi-août son nouv...

 

Test • Intel Z370 / Core i7-8700K / i5-8400 / i3-8350K

Coffee Lake, l'anti Ryzen d'Intel ?   Durant les années 2000 et consécutivement à l'échec de Netburst, Intel a mis en place la stratégie du Tick Tock, co...