Lorsque vient le moment de s’acheter une nouvelle machine, le choix est souvent compliqué entre un ordinateur portable et une bonne vieille tour. Si le premier est (trans) portable et ne nécessite pas de surcoût pour ce qui des périphériques, ces avantages sont au détriment de la performance et de l’évolutivité.

 

Néanmoins, ce second point peut être nuancé selon les modèles : le plus souvent, la RAM et/ou le disque principal sont accessibles et, sur certains modèles, le CPU peut être changé, voire le GPU grâce au format MXM, même si ce dernier est loin d’être démocratisé. Partant de ce constat, une jeune boîte du nom de Framework, fondée en 2019, vient de présenter une alternative : le Framework Laptop. Sur le papier, le bousin est un 13,5" plutôt musclé avec un CPU Tiger Lake (i5-1135G7, i7-1165G7, ou i7-1185G7), deux slots SO-DIMM configurables supportant 64 Gio maximum en DDR4 et un écran 3:2 correctement défini (2256x1504) couvrant 100 % de l’espace sRGB pour 400 nits de luminosité au maximum, ainsi que le support du Wifi 6E. Côté stockage, le slot PCIe x4 saura offrir 4 To de stockage au maximum, ce qui devrait amplement suffire pour ce genre de machine ; le tout dans une masse inférieure à 1,3 kg.

 

Mais le cœur de la configuration se situe dans la modularité proposée pour les entrées-sorties : interfacée en USB Type-C, des sortes d’adaptateurs enfichables directement dans le corps de l’ordinateur permettront d’offrir sur la tranche les connectiques que vous utiliserez au quotidien : USB-C (pas vraiment besoin d’adaptateur !), USB en Type-A, HDMI 2.0, DP 1,4, microSD, amplificateur jack, ou même stockage supplémentaire... les possibilités sont nombreuses, et devraient davantage s’étoffer au fil du développement du produit. Notez que, techniquement, un GPU pourrait même être intégré par ce biais, mais ce ne sera certainement pas sur ce modèle. Enfin, les images disponibles nous montrent 4 slots disponibles, mais rien n’est encore officiel à ce sujet.

 

Des pièces, encore des pièces, plus de pièces ! [cliquer pour agrandir]

Le Framework Laptop pourra être livré monté, ou en kit, à assembler soit même. Notez les extensions USB-C, en bas à gauche de l’image.

 

Cependant, tout n’est pas rose : ni le prix (qui devrait fortement piquer), ni la disponibilité (été 2021) de l’ordinateur ne sont annoncés (cela devrait arriver dans les semaines à venir), et la fiche technique manque cruellement de GPU, ou même d’alternative en provenance d’AMD. Certes, cela est excusable pour une boite aussi jeune et pourrait être ajouté au catalogue... si le premier modèle est un succès, ce qui est loin d’être garanti.

 

En effet, un tel projet n’est pas sans rappeler ARA, un concept que voulais lancer Google qui reposait sur le même principe de modularité, mais adapté aux smartphones. Cependant, ce dernier n’a jamais vu le jour de fait de contraintes techniques trop complexes pour rentrer dans un prix compétitif, sans compter que les normes d’interconnexions de composants sont loin d’être standard pour les téléphones. À voir si cette initiative saura tirer son épingle du jeu ! (Source : NotebookCheck)

 


Un poil avant ?

System Shock : testez la démo du reboot

Un peu plus tard ...

Gamotron • L'emmerdant, c'est la rose...

 Un laptop aux composants configurables, démontable et upgradable à souhait ? Voilà qui est un peu trop beau pour être vrai.... 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 16 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !