La situation dans laquelle nous nous trouvons en ce moment a bon dos pour les plateformes de streaming. Contrairement à ce qu’on aurait pu imaginer suivant les déconfitures multiples du service de streaming GeForce Now de NVIDIA depuis son lancement avec les départs de nombreux éditeurs et donc le retrait des catalogues respectifs, il semblerait que la plateforme du Caméléon soit malgré tout victime d’un certain succès, l’abonnement "Fondateurs" affichant tout à coup un "complet" que l'on attendait pas forcément de sitôt ! Ce serait le cas pour toute l’Europe, mais NVIDIA anticipe que l’Amérique du Nord ne devrait pas trop tarder à suivre.

 

As you can imagine, we’re experiencing a substantial increase in the number of GeForce Now players and their amount of playtime. As a result, our Founders memberships are currently sold out in Europe, and we anticipate North America won’t be far behind.” – NVIDIA

 

Difficile à dire s’il s’agit vraiment d’une conséquence favorable uniquement des mesures de confinement ou si GeForce Now était finalement déjà parti dans cette direction depuis son lancement, mais on s’en doute que les masses d’enfants et d’adultes désormais bloquées chez eux n’y sont certainement pas pour rien non plus, les devoirs et le télétravail n’étant sûrement pas suffisant pour occuper durablement ni les uns ni les autres.

Il n’est pas à écarter non plus que le nouveau succès de GeForce Now soit directement lié aux nouveaux records d'utilisateurs connectés simultanément signés récemment par Steam. On rappelle que le principe du service de NVIDIA repose sur le streaming de jeux que vous avez déjà achetés sur des plateformes telles que Steam et vous permet d’y jouer pratiquement sur n’importe quel appareil compatible équipé d’un écran grâce à la puissance de feu des serveurs du Caméléon.

 

Rassurez-vous si vous êtes arrivés un peu tard à la fête, NVIDIA mentionne sur son site qu’ils travaillent déjà à ajouter plus de capacités à leurs serveurs pour rendre l’abonnement accessible à nouveau, il est possible de s’inscrire pour recevoir une notification dès que c’est en place.

Reste à voir si ce succès apparent de GeForce Now sera vraiment durable sur le long terme et si ces investissements supplémentaires n’auront pas été réalisés à perte. Pour l’instant, NVIDIA n’a encore rien gagné considérant que les 3 premiers mois de l’abonnement sont gratuits et il est impossible de savoir combien de joueurs continueront à utiliser le service après la fin de cette période d’essai. On ne peut donc que souhaiter à NVIDIA que l’usage de sa plateforme de streaming devienne progressivement une habitude entre-temps.

 

geforce now nvidia fournders complet

 Le coronavirus, le salut pour le service de streaming GeForce Now de NVIDIA ? Faut croire que oui... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !