Le nom Loihi vous rappelle-t-il quelque chose ? Dévoilée en septembre 2017, cette puce est un accélérateur de machine learning, intégrant directement dans le silicium des unités de calcul permettant d’améliorer l’efficacité des calculs des réseaux de neurones — comptez un facteur 1 000 à 10 000 par rapport à un CPU standard.

 

Au centre des thématiques de recherches des dernières années, les réseaux de neurones ont également fait le bonheur de nombreuses start-up, qui réclament ainsi des machines de plus en plus grosses pour leurs besoins. Pour concurrencer le géant NVIDIA, bien implanté dans le secteur, Intel a mis les bouchées doubles : avec pas moins de 768 d’entre elles sous un même capot, la nouvelle plateforme Pohokoi Springs a de quoi faire rêver ! Ce chiffre lui permet d’afficher la bagatelle de cent millions de neurones, dans une consommation qui reste maîtrisée puisqu’il est question de seulement 500 W. L’encombrement n’est par contre pas vraiment sous contrôle, car la firme communique sur une taille cinq fois supérieure à celle d’un châssis standard de serveur — de quoi y décoder un format 5U ? Pas si sûr.

 

intel pohoiki springs

 

Cependant, pas question de livrer un tel bouzin à qui que ce soit : le système sera disponible via le cloud uniquement, et seulement pour Intel ou ses partenaires via l’INRC (Intel Neuromorphic Research Community) ; un moyen comme un autre de garder le business du secteur sous contrôle. Espérons que les heureux élus à y avoir accès en fassent bon usage !

 Un système à 100 millions de neurones à envoyer dans les nuages pour la recherche, c'est chez Intel que l'on trouve cela ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !