À chaque nouveau chipset, chaque fabricant sort ses cartes flambant neuves, mais pour le TRX40 ce sera menu réduit, comme souvent pour le segment HEDT. Si ASUS fait dans le tape-à-l’œil qui rappelle ses gammes standards, GIGABYTE préfère se concentrer pour l'instant sur sa gamme AORUS uniquement et de fournir des produits qui suivent la lignée de la génération X399. Des cartes qui embarquent tout de même des licornes - comme le veut la famille AORUS - mais aussi font un peu dans la surenchère technique.

 

La tête de proue et la fierté du fabricant est la AORUS TRX40 Xtreme, une carte qui utilise tout ce que le fabricant a de mieux, parfois à l'extrême justement. Tout comme la ROG Zenith II, il s'agit d'une démonstration de puissance, avec une ventilation pour les VRM. Soit les futurs processeurs sont très gourmands, soit les promesses d'OC sont folles, mais nous avons du mal à voir comment il est utile de refroidir autant les VRM, qui plus est avec un système dont la durabilité est douteuse. Au-delà de cela, la plaque arrière semble liée thermiquement et dispose d'un traitement de surface au carbone, permettant d'améliorer la dissipation active pour le PCB et les composants mis à l'arrière des VRM, au nombre de 16 pour le CPU et de 3 pour le SOC, le tout avec des phases numériques propres à chaque VRM, à vérifier sur le terrain. Niveau connectique, c'est du classique cependant : 8 ports USB 3.2 Gen 2 (dont un Type-C), du Wi-Fi 6, une puce Ethernet de chez Intel pouvant gérer 10 Gb/s et qui se répartit sur deux ports RJ45, et enfin une carte d'extension pour les SSD NVMe en 4.0 qui se met sur l'un des ports en x16. La partie audio est un classique chez le fabricant, mais reconnu : condensateurs à film plastique WIMA, DAC Sabre, mais toujours le chipset ALC1220.

 

Plus d'information sur le site pour cette AORUS TRX40 Xtreme

aorus trx40 xtreme

 

La AORUS Master est le haut de gamme plus raisonnable du fabricant, qui ne manque pas d'être solide pour autant : 16+3 phases toujours, un refroidissement des VRM accrus - et sans ventilation ! - et plaque traitée au carbone. La connectique perd 2 ports USB 3.2 Gen 2 au profil de ports USB 2.0, mais nous gardons le Wi-Fi 6 et une puce réseau Aquantia en 5Gb/s en plus d'une puce Ethernet Gigabit de chez Intel. Pareil, nous n'avons plus la carte d'extension pour les SSD M.2, mais il reste 3 ports présents sur la carte en PCIe 4.0 x4, ce qui est déjà pas mal. La solution audio est similaire à sa grande sœur, avec du ALC1220 combiné à un DAC Sabre 9218 et toujours les condensateurs WIMA, assurant un son plus musical en général que les systèmes classiques.

 

Retrouvez l'ensemble des caractéristiques par ici pour cette AORUS TRX40 Master

aorus trx40 master

 

Dernière de la liste - la Designare étant annoncée, mais sans caractéristiques pour l’instant - est la AORUS Pro Wi-Fi, une carte dont l'objectif est de garder les basiques de la gamme sans pour autant vous faire trop mal au portefeuille. Le nombre de phases passe à 12+2, cependant avec des VRM taillées pour du 70 A, ce qui veut dire que l'alimentation sera tout de même solide. Le plus étonnant c'est que ce type de méthode se retrouve plus chez ASUS à l'origine, à voir sur le terrain si cela permet de garder des performances globales plus qu’honorables. Le refroidissement ressemble de près à celui de la Master, avec un radiateur et la plaque de refroidissement en moins. De même, la connectique et l'audio sont plus allégés, mais nous gardons 6 ports USB 3.2 Gen 2 et les condensateurs WIMA sont toujours de la partie.

 

Et toujours plus de détails sur la page officielle de la AORUS Pro Wi-Fi

aorus trx40 pro wifi

 Un peu moins clinquantes que leurs congénères de chez ASUS, les cartes TRX40 de chez GIGABYTE ne feront pas plaisir au portefeuille pour autant... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 3 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !