Après l'annonce officielle sur le chipset TRX40, il fallait bien que les fabricants sortent enfin de cette période de teasing un peu malsaine afin de révéler pour de bon à quoi s'attendre pour les cartes mères TRX40. Et comme prévu, nous sommes dans le même souci que les X570 en voyant le retour du fameux ventilateur de 40 mm sur le chipset, en tout cas chez ASUS. Car le fabricant a déjà dévoilé pas moins de 3 cartes mères, ciblant 3 portefeuilles différents : la ROG Zenith II Extreme, la ROG Strix TRX40-E Gaming et la TRX40-Pro. Avant de détailler ces trois modèles, nous sommes surpris - et déçu - de voir la plateforme TRX40 considérée comme du mainstream haut de gamme avec ces déclinaisons, les cartes étant des dérivés directs de leurs cousines en X570.

 

La ROG Zenith II Extreme est un modèle qui a tout pour plaire en apparence, mais qui fait dans l'excès. La carte est très jolie certes, mais entre les LEDs, l'écran OLED et le design global, nous sommes loin du marché professionnel. Si l'alimentation est solide avec 16 VRM pouvant encaisser 70 A chacune, nous ne comprenons absolument pas pourquoi ASUS utilise une ventilation pour les refroidir, subir le moulin de 40 mm sur le chipset était déjà suffisant. Dans l'ensemble la carte est une débauche impressionnante de technologies adaptées à l'informatique de demain : Wi-Fi 6, Ethernet 10G, une bonne dose de ports USB 3.2 Gen 2 dont deux modèles en 2x2 pouvant atteindre 20 Gb/s. Mais par contre, nous sommes toujours sur un chipset audio ALC1220 dont la conception sur les photos rappelle que ce n'est pas le point fort de chez ASUS.

 

N'hésitez pas à consulter les autres points techniques sur la page de la ROG Zenith II Extreme

asus rog zenith ii extreme

 

La ROG Strix TRX40-E Gaming est une carte dérivée totalement des références gaming habituelles du fabricant, reprenant l'intégralité des codes de la famille : ensemble solide et équilibré pour l'alimentation, une connectique bien fournie - Wi-Fi 6, Ethernet 2.5G et 8 ports USB 3.2 Gen2 - et bien entendu, lumière et écran OLED pour le côté gaming. Encore une fois déception pour les VRM, celles-ci sont suffisamment puissantes, mais ASUS préfère rajouter une ventilation malgré les 16 monstres qui peuvent fournir de quoi largement alimenter un Threadripper 3000 sans trop broncher, même sous OC. Sinon pareil, le circuit audio nous paraît un peu léger pour des modèles aussi élaborés sur des choses parfois secondaires.

 

Et bien entendu, tous les détails sont disponibles sur la page de la ROG Strix TRX40-E Gaming

asus rog strix trx40 e gaming

.

Le dernier modèle, la Prime TRX40-Pro, est beaucoup plus sobre et représente un début de gamme solide avec une alimentation à 16 VRM de 60 A chacune, ce qui est déjà bien suffisant pour l'ensemble des utilisateurs, même pour de l'OC déjà conséquent. Cette fois, exit la ventilation des VRM, ce qui est plus intéressant déjà, mais nous perdons aussi les modules sans-fil, les réseaux au-delà du Gigabit et une grosse partie des ports USB 3.2 gen 2 qui sont remplacés par du 3.1 gen 1. Un choix incompréhensible, le chipset disposant d'une grande quantité de ports USB 3.2 Gen 2 dans son ensemble. Nous gardons tout de même une plaque de refroidissement pour les SSD et bien entendu, le RGB sera aussi de la partie. Il faudra voir ce qui se fait chez la concurrence, mais pour l'instant ASUS ne nous paraît pas fournir une plateforme dédiée aux créateurs, mais plutôt de quoi fournir les joueurs fortunés ou les streamers qui cherchent à avoir la plus grosse configuration...

 

Si jamais la Prime TRX40-Pro vous intéresse, allez voir les détails sur sa page officielle
asus prime trx40 e
 

 De l'orientation gaming sur le secteur HEDT ? Difficile à croire, et pourtant le TRX40 ressemble plus dédié aux joueurs que aux pro chez ASUS... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 9 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !