La petite Arc A380 a été dévoilé et la plus grosse teasée une énième fois, un choix stratégique étrange, mais passons. De toute manière, les attentes ont désormais aussi été revues à la baisse pour l'ensemble de la première gamme de GPU du fondeur. En parallèle, Intel a aussi publié plusieurs documents, dont un faisant mention des critères pour l'exploitation de ses GPU Arc desktop et comportant des informations pour le moins curieuses et pas forcément très claires.

Ainsi, selon Intel, ses GPU Arc peuvent à ce jour fonctionner uniquement avec trois séries de CPU et leur plateforme respective : la 12e génération Core Alder Lake et les cartes mères 600, la 11e génération Core Rocket Lake avec les chipsets 500, et la 10e génération Core Comet Lake et ses chipsets 400 ! Eh oui, la liste ne mentionne aucune autre plateforme plus ancienne et encore moins une plateforme concurrente... Cependant, vous remarquerez que le document mentionne le Smart Access Memory, le nom donné à AMD au Resizable BAR pour ses plateformes, ce qui suggère que certaines configurations AMD pourraient malgré tout être supportées, au moins officieusement pour l'instant. 

 

Intel Arc [cliquer pour agrandir]

 

intel arc resizable bar criteres

 

L'autre point important à relever est l'apparente obligation de disposer d'un matériel compatible Resizable BAR et de l'activation de cette fonctionnalité pour le fonctionnement optimal des GPU Arc dans tous les cas de figure. En revanche, il n'est précisé à aucun moment comment s'en sortiront les cartes Arc en l'absence de la fonction ni même s'ils pourront marcher ! Rappelons que chez Intel, le support du Resizable BAR est officiel uniquement avec les séries 400 à 600 - quand bien même, Intel mentionne dans sa FAQ que celui-ci peut varier sur les plateformes de 10e génération... Le support avec des plateformes encore plus anciennes, notamment les chipsets de série 300, n'a a priori jamais été officiel, bien que la plupart des fabricants de cartes mères y ont ajouté l'option dans les BIOS en 2021. Ceci semble clairement expliquer la liste très restreinte des configurations matérielles supportées pour Arc. L'absence d'anciens systèmes (comprendre, non compatibles ReBAR) et de hardware AMD risque d'en choquer plus d'un, et c'est bien normal.

 

La FAQ n'est pas plus utile à ce sujet, elle aborde d'ailleurs majoritairement le ReBAR, qui semble donc être un aspect très important pour Arc... Mais faut-il en déduire qu'il s'agit d'un prérequis incontournable ? Les premiers testeurs d'une des Arc A380 introduites par Intel et ses partenaires ne manqueront surement pas de nous le dire ! En tout cas, il faut reconnaitre qu'Intel n'a vraiment pas engagé cette affaire de GPU de la meilleure des manières. Mais l'inverse aurait probablement surpris plus d'un, non ? Vivement Battlemage ! 

 


Un poil avant ?

TSMC va augmenter de 50 % sa capacité de production pour les nodes matures et spécialisés !

Un peu plus tard ...

Raphael à la rentrée ?

Les 10 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !