COMPTOIR

Mais que se passe-t-il ? Si vous cherchiez une carte graphique depuis des semaines, vous avez peut-être remarqué que le choix était loin d'être dithyrambique. À vrai dire, sur le groupe LDLC, il y avait une quarantaine de modèles de cartes stockées il y a 10 jours, pour terminer péniblement à 20. Et depuis c'était la chienlit. Mais ce lundi, les références en stock sont montées soudainement à plus de 90, sans raison apparente. Le cours de l'Ethereum, véritable bête noire de la crypto, subit une baisse assez importante depuis plusieurs jours, elle est probablement responsable en partie de cette "production" qui arrive en boutiques, et qui n'est pas phagocytée par des voies détournées, comme on a pu le voir ici.

 

Mais ce n'est certainement pas la seule raison, les non-achats des mineurs n'expliquent pas l'arrivée massive et soudaine. Il a bien fallu produire ces cartes, et il serait pertinent de penser qu'en vue de la mise à l'arrêt de la Chine pour le Nouvel An chinois, les constructeurs aient surstocké au lieu de distiller régulièrement quelques commandes éparses. Et les commandes seraient donc parties ces derniers jours par containers pour débarquer chez les revendeurs aussi massivement. Ce phénomène n'est pas nouveau, et comme le souligne le site container-z, la dépendance du monde à la Chine se jauge encore plus en ce moment : le pays fabrique et fait transiter les matières et produits finis vers le reste du monde. Quand il s'arrête, comme ce fut le cas au début de la pandémie dont il est responsable, le monde vit au ralenti. Si vous avez commandé sur Aliexpress, bon courage pour récupérer votre bien.

 

Alors faut-il crier de joie parce que la tendance depuis des mois est à la stagnation, voire très légère baisse des prix des cartes graphiques, ou que l'Ethereum se viande plus qu'il ne l'a fait depuis deux ans ? Ou parce que l'Ethereum 2 ne devrait plus tarder à se pointer, rendant les cartes actuelles inutiles ? Forcément un peu de cris de joie, parce que d'une part ça fait du bien, et que d'autre part, si malgré une production énorme, la demande des mineurs diminue, les prix seront obligés de suivre la tendance, la loi de l'offre et de la demande n'est pas toujours à sens unique à notre désavantage. Les bénéfices de la concurrence feront jouer les prix, et le client se fera diriger vers celui qui sera le moins cher à référence identique. Mais il serait très précoce de dire que le pire est derrière nous, bien que l'envie soit là. La volatilité de ce marché des cryptos est effrayante, on croyait avoir pris un direct du droit assommant en 2018, on n'a pas vu venir le KO par uppercut dans les roustons en 2020, qui peut prédire où sera le prochain coup subi ?

 

Le Neeed vous aide à suivre la chose en temps presque réel, avec les courbes de prix, il sera aisé de voir si c'était un feu de paille ou pas, mais le temps des festivités en Chine, on peut miser sur une baisse effective du fait d'une demande moindre ? Qui sait ?

 

boule cristal speciale

C'est la meilleure boule de cristal depuis des mois, elle nous aide à savoir quand on a la situation dans le petch !

Un poil avant ?

Quake II RTX : du FSR avant le XeSS et le DLSS ?

Un peu plus tard ...

Le Dimensity 9000 de MediaTek est en fuite : meilleur que l'Exynos 2200 ?

On est contents et pas contents à la fois, c'est compliqué mais c'est aussi compliqué de décompliquer le mille feuille actuel des cartes graphiques !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 31 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !