Les nouvelles n'arrêtent pas de tomber en matière de GPU, une agitation de l'actualité néanmoins bien typique pour un mois précédant un grand salon, dans le cas présent le CES 2022 ! AMD a déjà confirmé que c'est Lisa Su qui animera la conférence du salon le 4 janvier et qu'il s'agira d'aborder (entre autres) le sujet des futures solutions graphiques du constructeur. Alors que les rumeurs vont bon train aussi pour des RTX 3080 Ti et RTX 3070 Ti Mobile chez NVIDIA, on apprend aujourd'hui qu'AMD également aurait quelque chose sous le coude. Coïncidence ? Pour le coup, probablement pas.

Il se dit qu'AMD préparerait une nouvelle série de Radeon RX 6000S Mobile Graphics exploitant une architecture RDNA2 non plus gravée en 7 nm, mais en 6 nm (le même procédé d'ailleurs utilisé par Intel pour ses GPU Arc). Ce dernier étant pleinement compatible avec le premier, c'est une transition qui ne poserait aucun problème en particulier. Ce refresh ouvrirait la porte pour des Radeon Mobile plus efficaces et aux fréquences boostées, en plus potentiellement d'améliorer le rendement et de raccourcir les cycles de productions. Une évolution simple un peu à l'image du passage de Zen 14 nm à Zen+ 12 nm.

 

La question serait ensuite de savoir s'il s'agirait de rafraîchir l'ensemble de la gamme ou seulement d'ajouter de nouvelles références à l'existante, composée à ce jour des RX 6800M, RX6700M et RX6600M. Les RX 6500M et RX 6300M déjà au programme n'ont toujours pas été lancées. Elles seraient donc d'excellentes candidates pour être fabriquées en N6 au lieu du N7 des premières. Mais AMD pourrait également décider de lancer un nouveau flagship nommé RX 6800S avec un GPU Navi 22 amélioré (en supposant qu'il puisse l'être), peut-être afin de mieux se placer pour gêner la RTX 3080 Ti Mobile. Et par conséquent, rien n'empêcherait aussi de réutiliser cette puce Navi 22 à la N6 pour décliner d'éventuelles RX 6700S et RX 6600S. En tout cas, on se doute qu'AMD ne restera pas sans réponse aux nouvelles GeForce que cuisinerait NVIDIA, sans oublier qu'il faudra aussi contrer les Xe Arc d'Intel, dont le déroulement se fera en principe en commençant par le segment mobile. Introduire un tel refresh avec les APU Ryzen 6000 Rembrant paraîtrait également comme un choix cohérent.

 

Accessoirement, on peut aussi imaginer qu'AMD pourrait décider d'utiliser le procédé N6 pour rafraichir le catalogue de Radeon desktop (dont le meilleur des GPU est actuellement le Navi 21 de la RX 6900 XT), afin de ne pas rester sans réplique face aux multiples nouveaux modèles RTX 30 supputés attendus chez NVIDIA. Cela permettrait aussi à AMD de continuer à se faire la main avec le procédé en question (déjà utilisé pour l'Instinct MI200). Rappelons que certaines rumeurs ont aussi suggéré que le bas du tableau du futur portfolio RDNA3 (RX 7000 ?) pourrait être complété avec des variantes 6 nm de RDNA2. (Source)

 

amd radeon mobile gpu


Un poil avant ?

Ce ne serait pas vraiment l'amour fou entre Intel et le fondateur de TSMC

Un peu plus tard ...

Perf Test • Horizon Zero Dawn

 Après tout, ne serait-ce pas cohérent pour AMD d'avoir une réponse à présenter à NVIDIA le moment venu ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !