Vous savez très certainement que les partenaires d'AMD et NVIDIA adorent décliner les cartes graphiques des deux constructeurs. On a donc pris l'habitude de voir sortir un nombre exagéré de références (même si cela sert à trier les puces) et ASUS semble décidée à passer au niveau supérieur à ce petit jeu.

 

La firme a déjà pas mal de GTX 1060 à son actif (STRIX, DUAL, TURBO...) et trouve que sa GTX 1060 STRIX équipée d'un dissipateur DirectCU III de leur cru ne suffit pas. C'est pourquoi ils viennent de sortir une GTX 1060 STRIX équipée d'un DirectCU II (que deux moulins donc) et ce n'est pas la seule chose qui change. Le PCB de cette dernière (alimenté par un connecteur 6-pin) est plus court, mais son dissipateur étant plus long que le reste, ça ne se voit pas (210 mm en tout). En sortie de boite, son GP10X sera cadencé à 1569 MHz de base et 1785 MHz en mode boost, point que vous pourrez modifier via GPUTweak pour passer en mode OC et atteindre 1585/1815 MHz. Pour comparer avec la grande soeur à DirectCU II, cette dernière grimpe à 1645/1873 MHz en mode OC. Du côté des 6Go de GDDR5, la nouvelle venue en reste par contre aux 8Gb/s des préconisations NVIDIA. Pas de prix ou de disponibilité annoncés, mais cela ne devrait pas tarder.

 

ASUS GTX 1060 STRIX DirectCU II 6Go [cliquer pour agrandir]

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 2 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
zone limitée - permis de ragotage requisouverts aux ragoteurs logués

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...