COMPTOIR
  

Ça sent fort le roussi pour l'acquisition d'Activision par Microsoft

Alors que Microsoft cherche encore à convaincre une Europe très suspicieuse du bien-fondé de sa tentative d'acquisition d'Activision-Blizzard et de sa bonne volonté, l'affaire a pris un nouveau tournant outre-Atlantique. En effet, la Federal Trade Commission (èFTéCé) a - comme pressenti depuis un moment - déposé plainte dans l'objectif de bloquer le projet une bonne fois pour toutes ! Pourquoi ? Tout simplement parce que la FTC estime que Microsoft n'est pas digne de confiance et craint que l'ex-bande à Bilou soit tentée de faire jouer la concurrence sur un marché dynamique et en pleine croissance en refusant éventuellement à ses compétiteurs l'accès aux nombreux titres populaires d'Activision-Blizzard (Call of Duty, World of Warcraft, Diable, Overwatch...), dont certains sont parmi les plus joués au monde et sur pratiquement toutes les plateformes du marché !

 

L'agence gouvernementale a justifié sa décision en s'appuyant sur l'historique de pratiques anticoncurrentielles de Microsoft, pour qui un tel comportement est estimé être « une habitude ». La FTC a d'ailleurs choisi un exemple assez récent, à savoir l'acquisition de Zenimax (proprio de Bethesda). Alors que Microsoft avait toujours assuré tout le monde qu'aucune plateforme concurrente ne serait coupée d'accès aux titres concernés, Starfield et Redfall devinrent pourtant des exclusivités Microsoft peu après la conclusion de l'achat.

 

microsoft activision blizzard logos

 

Bref, on peut très bien comprendre l'argument de la FTC et ses doutes quant à la capacité (ou plutôt la volonté) de Microsoft de résister à la tentation d'user de ses nouveaux leviers pour tenter de dérailler la concurrence. La FTC n'est d'ailleurs pas la seule autorité à étudier l'affaire en profondeur et de nombreuses entreprises - Sony en particulier - ont déjà fait part de leurs propres inquiétudes sur ce sujet. De son côté, Microsoft dément (bien évidemment) avoir des projets machiavéliques de la sorte (bah voyons). Dans le monde de Microsoft, cette transaction permettra au contraire - on ne sait trop comment - de booster la concurrence et créer de nouvelles opportunités, à la fois pour les joueurs et les développeurs... Rappelons qu'en Europe, Microsoft s'est dit prêt à offrir une garantie d'au moins 10 ans à Sony pour le maintien de certains titres d'Activision-Blizzard chez Sony.

 

M'enfin, la question ne se posera bientôt peut-être plus. Ce qui pourrait être la plus grande transaction de tous les temps pour l'industrie du jeu vidéo et l'une des plus grandes de l'industrie de la haute technologique pourrait désormais en fin de compte ne jamais se matérialiser. Ce n'est pas la première fois que la FTC dépose plainte pour bloquer une très grosse acquisition. En décembre 2021, elle s'était opposée à la fusion de NVIDIA et d'Arm, et l'on sait tous comment s'est terminée cette affaire...  Alors, rendez-vous début 2023 pour le jetage d'éponge par Microsoft ? (Source)

Un poil avant ?

Les specs de la RTX 4070 seraient donc connues !

Un peu plus tard ...

ASUS aussi prépare de l'OLED de taille raisonnable pour les joueurs !

Les 29 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !