COMPTOIR

L'acquisition d'Activision-Blizzard par Microsoft sous la loupe de la FTC ?

L'acquisition d'Activision-Blizzard annoncée par Microsoft sera la plus importante jamais conclue et la plus grande payée intégralement en espèces - à condition qu'elle puisse avoir lieu, bien entendu. Un « investissement » de 68,7 milliards de dollars qui permettra certes à Microsoft de fortement accroître sa puissance de feu et sa portée sur un marché du jeu vidéo en pleine croissance, et donc mieux lutter avec les autres gros du marché. Toutefois, cette fusion ne risque pas de se faire en un claquement de doigts, Microsoft et Activision se sont donnés jusqu'en juin 2023 pour conclure l'affaire. En cas d'échec, l'acheteur pourrait y laisser une somme de rupture estimée à 3 milliards de dollars.

 

microsoft activision blizzard

 

Par contre, il se murmure que ce n'est pas le Département de la Justice américain qui s'occupera du dossier, ce serait la Federal Trade Commission qui s'en serait saisie pour s'occuper de l'enquête antitrust et déterminer s'il y a risque d'atteinte à la concurrence ! Une nouvelle qui a son importance, particulièrement dans un contexte où les marchés de la technologie et du jeu vidéo sont devenus de véritables mastodontes de l'économie capitaliste, avec une forte tendance chez les plus gros acteurs de renforcer leur position en multipliant les acquisitions - ce qui a aussi pour effet de tuer la concurrence petit à petit.

La FTC et le Departement of Justice ont bien conscience de la problématique posée, ils ont aussi admis que le regain de requête de fusion en 2020 et 2021 prouve que cette situation ne va pas en s'arrangeant. L'acquisition de Bungie par Sony annoncée l'autre jour n'est rien de plus qu'un nouvel épisode dans cette vague de consolidation du marché.  Par conséquent, les deux entités gouvernementales se sont récemment mises d'accord pour durcir les règles du jeu ! On imagine que c'est en partie pour cela que la FTC a décidé d'attaquer l'acquisition d'Arm par NVIDIA en justice et donc de faire barrage. Pour l'anecdote, la FTC a récemment également bloqué l'achat d'Aerojet Rocketdyne par Lockheed Martins.

 

Autrement dit, il y a de fortes chances à ce que les affaires de Microsoft (et d'Activision) fassent tout à coup l'objet d'un examen en profondeur aux USA, alors que la Raymonde avait jusqu'à présent majoritairement réussi à rester sous le radar des autorités US, tout à l'inverse d'Alphabet et de Meta (ex-Facebook) par exemple, qui ont été bien embêtés ces dernières années. On imagine que Microsoft est confiante de pouvoir y arriver, mais le succès n'est probablement pas assuré pour autant. Ni Microsoft, ni Activision, ni la FTC n'ont encore confirmé l'information pour l'instant, mais celle-ci ne saurait rester secrète bien longtemps, en supposant qu'elle soit bien juste. (Source)

Un poil avant ?

Vous avez toujours une GTX Kepler ? NVIDIA a de nouveaux pilotes pour vous

Un peu plus tard ...

Mod pour Resident Evil 4 : c'est le grand jour !

Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !