COMPTOIR

Si vous êtes un peu perdu avec toutes les annonces plus ou moins médiatisées, pas de panique, Tom's a compilé la liste de tous les grands projets en cours, planifiés ou potentiels aux USA pour tenter de redonner au pays un peu de sa gloire d'antan en matière de production de semiconducteur. En effet, alors que le pays représentait 37 % de la production mondiale de semiconducteur en 1990, il n'en était plus qu'à 12 % en 2021 selon la Semiconductor Industry Association, largement éclipsé par la montée en puissance des fondeurs asiatiques, TSMC en tête. Et pourtant, 47 % des puces vendues à ce jour sont toujours conçues aux USA, une disparité désormais jugée dangereuse pour l'économie et la sécurité nationale américaine.

 

biden avec wafer

 

Pendant longtemps, l'émergence de nouvelles fabs - particulièrement de pointe - aux USA fut largement mise en pause, puisqu'il était beaucoup plus interessant de les construire ailleurs, notamment en Asie. Intel lui-même avait revu sa stratégie, certains se souviendront sans doute de son Fab 42, qui était longtemps resté une coquille vide. Mais les temps ont bien changé et plusieurs actrices majeures ont répondu à l'« appel » pour la relance de la production du semiconducteur aux USA, avec de très nombreuses carottes pour motiver tout ce monde (économiques, mais aussi géopolitiques), dont le CHIPS Act récemment approuvé. GlobalFoundries, Intel, Samsung, TSMC et Texas Instruments ont tous déjà confirmé des projets plus ou moins importants et plus ou moins détaillés selon le fondeur. Voici ce que cela donne à ce jour : 

 

Qui fait quoi ? [cliquer pour agrandir]

Qui sait, certaines d'entre-elles seront peut-être même vraiment construites !?

 

Ça en fait du bâtiment et des milliards de dollars ! Il faut noter que Micron aussi pourrait bientôt être ajouté à la liste. Le constructeur de DRAM et de NAND a effectivement confirmé son intention de construire une usine de pointe aux USA, mais la chose ne s'est pas encore concrétisée pour l'instant, les détails sont encore très vagues et majoritairement officieux. 

 

Bien entendu, il faudra encore de longues années avant que le fruit de ce travail colossal puisse être récolté, mais cette recentralisation promet d'ores et déjà des évolutions intéressantes pour l'industrie du semiconducteur, en supposant toutefois aussi que tous ces projets aboutissent, ce qui n'est certainement pas garanti non plus. En parallèle, les géants asiatiques n'oublient pas leurs origines et plusieurs ont aussi planifié la construction de nouveaux complexes géants dans leur pays d'origine. De ce fait, si tout se déroule comme prévu, ces pays aussi devraient sensiblement augmenter leur capacité de production au fil des prochaines années. 

Accessoirement, la vieille Europe aussi essaye de ne pas rester les bras croisés. Il s'en passe aussi des choses - mais assurément à une autre échelle - comme le CHIPS Act, le projet Silicon Junction d'Intel ou encore la construction d'une usine en France par GlobalFoundries et STM. Chez nous, l'intention est d'arriver à 20 % de la production mondiale de semiconducteur d'ici 2030... 

 

Bref, cette lutte mondiale sera rude, mais interessante ! Allez, rendez-vous dans 10 ans pour le constat ? (Source)

Un poil avant ?

Une nouvelle version "X" pour l'immortelle G502 de Logitech

Un peu plus tard ...

Les Ryzen 7000 touchés par une pénurie ?

Les 7 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !