C'est en septembre que le dossier de l'acquisition d'Arm par NVIDIA était arrivé entre les mains de la Commission européenne. Cette dernière devait alors donner son premier avis sur le sujet le 13 octobre après une première évaluation de 25 jours, mais elle n'aura donc pas attendu l'écoulement de cette période et a déjà repoussé l'annonce d'une décision au 27 du mois, au grand dam de NVIDIA. Il s'agira notamment pour l'Europe de prendre un peu plus de temps pour décider si l'acquisition mériterait d'être passée au microscope plutôt qu'à la loupe, une enquête approfondie qui durera le cas échéant au moins 4 mois.

Au passage, NVIDIA a aussi déjà offert à la Commission européenne de faire quelques concessions quant à son acquisition et qui donc pourraient potentiellement impacter la manière dont Arm travaillera une fois entre les mains de NVIDIA. À moins qu'il s'agisse d'une simple belle grosse enveloppe pour les caisses européennes ? Malheureusement, le détail et la nature des concessions proposées par NVIDIA n'ont pas été publiés par la Commission.

 

L'extension officielle de l'examen aura aussi pour objectif de collecter autant d'avis que possible des concurrents et clients directement concernés par cette affaire — n'oublions pas que l'opposition contre l'acquisition est assez forte dans le milieu, mais il y a également des supporters — et de déterminer s'il faut ou non accepter les concessions offertes par NVIDIA, en exiger davantage ou poursuivre avec l'enquête approfondie de 4 mois. NVIDIA ayant commencé à lâcher du lest, il n'est pas improbable que la Commission puisse effectivement chercher à se donner encore plus de temps pour voir ce qu'elle pourrait encore bien en tirer d'avantageux.

Bref, NVIDIA va certainement devoir naviguer sur ces eaux-là encore pendant un bon moment. Comme en Angleterre, la bataille semble assez mal engagée... Accessoirement, rappelons que des analystes ont précédemment donné seulement 10 % de chance de succès à cette acquisition et ce n'est probablement pas cette nouvelle qui améliorerait leur pronostic. (Source : Reuters, Bloomberg)

 

nvidia arm presentation


Un poil avant ?

Antec NX420 : un boitier ATX moyen tour abordable avec une façade (si si !)

Un peu plus tard ...

Le Ray Tracing actif sur le futur SoC AMD/ Samsung ? Hé oui ma p'tite dame !

 L'obstacle européen à l’acquisition d'Arm par NVIDIA s'annonce lui aussi de plus en plus laborieux... 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !