Arm et SoftBank tentent une nouvelle manœuvre pour remettre la main sur la filiale chinoise...

Et la saga continue finalement ! Arm et SoftBank ont beau avoir trouvé l'astuce pour prendre (virtuellement) leur distance avec la filiale chinoise et son PDG rebelle (en ayant déchargé une partie des parts d'Arm Chine détenues par Arm à SoftBank et grosso modo changé le statut d'Arm Chine de filiale contrôlée intégralement à celui de simple client payant une licence Arm) en préparation pour l'introduction en bourse d'Arm, le japonais et le Britannique n'auraient visiblement pas abandonné l'idée de dégager le PDG problématique et de récupérer plus ou moins le contrôle de leur filiale asiatique !

 

allen wu arm china pdg

 

Accusé de conflit d'intérêts, Allen Wu aurait dû quitter son poste en 2020 après un vote par Arm, SoftBank et les investisseurs chinois à 7 contre 1en faveur de son départ. Pour l'on ne sait trop exactement quelle(s) raison(s) (il doit beaucoup aimer son travail, qui sait...), Wu ne s'est jamais exécuté et a conservé son poste, et comme il reste toujours physiquement en possession des documents d'enregistrement et du sceau officiel de la société, il a pu rester fermement aux commandes en défiance totale des acteurs de cette joint-venture. Pour couronner le tout, Wu a même eu le culot de riposter avec trois actions en justice contre le duo Arm et SoftBank. Des affaires que ces derniers devront impérativement régler avant de pouvoir procéder avec l'introduction en bourse programmée au premier trimestre de 2023, le plan de « secours » suivant l'échec du rachat par NVIDIA.  

 

Ainsi, dans l'espoir de faire avancer les choses et débloquer cette situation qui dure depuis bien trop longtemps, SoftBank aurait déposé la paperasse nécessaire auprès des autorités chinoises afin de faire modifier le représentant officiel d'Arm Chine enregistré dans la base de données du gouvernement chinois et d'obtenir un nouveau sceau officiel de la compagnie. Une telle opération pourrait être effectuée en l'espace de quelques jours et cela devrait logiquement enfin permettre d'éjecter Allen Wu de son fauteuil de PDG pour de bon (et par la force s'il le faut ?), et avec lui une source majeure d'incertitude ! Il faut toutefois préciser que cette information n'est pas encore officielle et provient de sources anonymes. Ni SoftBank ni Arm ni les représentants d'Allen Wu n'ont accepté de commenter sur le sujet. La suite au prochain épisode ! (Source)

Un poil avant ?

Cinq RX 6x50 XT enregistrées par ASRock auprès de l'EEC

Un peu plus tard ...

Les Ryzen 7000 kiffent déjà la DDR5

Marchera, marche pas pour dégager le PDG problématique ?

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !