SoftBank espère toujours tirer gros d'Arm !

Malheureusement pour SoftBank, l'acquisition d'Arm par NVIDIA pour 40 milliards de dollars a capoté face à une opposition trop forte des autorités de régulations partout dans le monde. L'éponge fut officiellement jetée début février dernier.  Mais tout n'est pas encore perdu pour permettre à SoftBank de réaliser un bénéfice sur son investissement original de 2016 de 32 milliards de $, le japonais avait dans la foulée immédiatement fait savoir qu'il allait se réatteler à son projet initial d'une introduction en bourse.

En février dernier, SoftBank avait donc annoncé vouloir introduire Arm en bourse pour 80 milliards de dollars d'ici mars 2023 ! Entre-temps, alors que les préparations avancent discrètement derrière les rideaux, le japonais aurait revu un peu ses ambitions à la baisse et viserait désormais une valorisation d'au moins 60 milliards de $ pour Arm lors de son entrée en bourse. L'opération en question pourrait être supportée par organismes financiers tels que Goldman Sachs, JPMorgan et Mizuho, mais la liste ne serait pas encore définitive.

 

En tout cas, arriver à 60 milliards de $ reste en soi un objectif particulièrement ambitieux, bien plus que les 40 milliards "seulement" que le japonais espérait obtenir de NVIDIA. Mais pour cela, il va falloir convaincre les investisseurs qu'Arm mérite une valorisation boursière plus importante que ses pairs de l'industrie du semiconducteur, ce qui ne risque pas d'être une mince affaire lorsqu'on sait qu'Arm réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 2,6 milliards de dollars, une fraction des résultats générés par les grosses entreprises du secteur, et ce en dépit des milliards de puces fabriquées chaque année exploitant les nombreux brevets (mais réputés pour être très accessibles) d'Arm. En s'appuyant sur le revenu moyen des entreprises du semiconducteur, la valeur d'Arm serait en réalité de moins de 30 milliards de $...

Mais pour SoftBank, Arm ne doit pas être considérée comme une entreprise typique du semiconducteur et le PDG Masayoshi Son semble donc essentiellement vouloir parier sur l'avenir (a priori toujours radieux) du semiconducteur, et sur le fait qu'Arm se concentre de plus en plus sur la conception d'IP de plus grande valeur, notamment pour l'élaboration de puces pour serveurs (comme Grace chez NVIDIA ?), un marché toujours beaucoup plus rentable et surtout en pleine croissance ! À voir si cette vision d'avenir suffira à convaincre les futurs investisseurs. (Source)

 

softbank plus arm pdg

Un poil avant ?

Le Core i9-12900KS continue son jeu de cache-cache... (MAJ avec date officielle !)

Un peu plus tard ...

Steam débarque (enfin) sur Chrome OS !

SoftBank cherche toujours à rentabiliser son couteux investissement de 2016. Comment va-t-il s'y prendre ?

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !