Nuclias est une solution de gestion de réseau via le Cloud proposée par le constructeur D-Link. Le but est d'apporter une simplicité d'administration via une plateforme hybride entre physique et externalisée. Lorsque vous utilisez ce genre de solution, il est donc possible de passer à 100% via le cloud ou bien d'avoir des machines physiques (Nuclias Connect) faisant tourner le software de la marque. La cible est clairement visible, les petites entreprises ayant besoin d'un maximum de fiabilité sans investir des sommes importantes dans la gestion du réseau local. Vous avez donc une application Android assez user-friendly, permettant de monitorer et de contrôler pas mal d'éléments. Après avoir lancé un bon paquet de commutateurs avec la série DBS-2000, la marque revient à la charge avec deux nouvelles références. 

 

Voici donc les engins en question, un point d'accès AC3200 Wave 2 (2682) et un contrôleur (DNH-100). Parlons du hub central, ce contrôleur permet de remplacer un serveur physique faisant tourner le logiciel "Connect". C'est donc un contrôleur d'AP ainsi qu'un routeur tout à fait standard, mais qui se propose donc comme intermédiaire entre l'entreprise et le software Nuclias.

 

dlink dnh 100 2

 

Au niveau des caractéristiques, ce matériel pourra gérer jusqu'à 100 bornes Wi-Fi et embarque des connectiques simples, un port console pour le paramétrer et un port Ethernet 1 GbE pour l'arrivée du réseau. Il sera aussi possible de brancher une carte micro-SD ou une clé USB au maximum en 3.0, pour injecter une nouvelle configuration ou un firmware par exemple. Au niveau de la sécurité, c'est un peu dommage, bien que ce produit soit intéressant pour la gestion multi-site facilitée, celui-ci ne gère que la sécurité WPA2 et donc comporte un certain risque. Ceci est d'autant plus problématique lorsqu'il s'agit d'un kit prévu pour les entreprises, nous comprenons bien qu'une PME ne soit pas la cible première d'une attaque, mais cela n'est pas une raison pour négliger ce genre de paramètre.

 

dlink dap 2682 1

 

Le second appareil n'est rien d'autre qu'un point d'accès compatible PoE supportant le Wi-Fi 5 (802.11ac) en dual-band. Les débits annoncés sont de 600 Mbps sur le 2.4 GHz et 1700 Mbps sur le 5 GHz. Cela reste des chiffres théoriques et l'on émettra des doutes sur le fait qu'il soit réellement possible de les atteindre, et ce, même avec de gros transferts de fichiers ainsi que plusieurs clients. Les normes de multiplexage comme MU-MIMO sont également supportées. Deux ports en 1 GbE sont disponibles et pourront donc alimenter l'AP, à noter qu'il n'est pas obligatoire de passer par du PoE et que le bloc externe fourni pourra très bien faire l'affaire. 

Difficile de savoir quoi en penser, cette solution implémentée en 2019 reste efficace et se propose assez simple d'utilisation pour les entreprises de petite taille, mais celle-ci reste ambiguë dans la rentabilité de son modèle économique pour les clients. Bien qu'il soit possible de passer par des machines physiques comme celle annoncée aujourd'hui, celles-ci sont souvent très onéreuses et freinent l’intérêt de passer sur une offre locale. Il ne reste donc que la solution Cloud avec un abonnement - presque forcé du coup - pour des fonctionnalités assez limitées. Alors cette solution fonctionne-t-elle réellement sur le marché des entreprises ? L'avenir nous le dira.

 

Pour la fiche technique de l'AP c'est ici, pour le hub central c'est par là !

 D-Link dévoile une nouvelle série de matériel dédié à sa solution Hybride de gestion réseau pour entreprises. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !