JOLED, un regroupement établi en 2014 de Japan Display, Sony et Panasonic avec l’objet de se faire un nom et une place sur le marché de la dalle OLED « medium », a engagé plusieurs poursuites contre le coréen, géant de l’écran, Samsung. Plus spécifiquement, JOLED attaque les divisions Samsung Electronics, Samsung Display et Samsung Electronics US auprès de la US District Court for the Western Distric of Texas, un dossier déposé le 22 juin. Mais le consortium japonais s’en est également pris à la branche allemande de Samsung auprès de l’Amtsgericht Mannheim, en Allemagne. Notons qu’aucune poursuite ne semble encore avoir été engagée en Chine, ou même à domicile, au Japon.

 

joled consortium oled japon 2014

 

JOLED accuse Samsung d’avoir violé plusieurs de ses brevets sur la technologie OLED — dont la compagnie en possède tout de même environ 4000 —, notamment avec les téléphones Samsung Galaxy vendus aux US et en Europe. Difficile d’imaginer si JOLED pourrait avoir gain de cause ni des implications que cela pourrait avoir pour Samsung (le constructeur coréen n’a pas non plus la sympathie de tous), mais on se doute que JOLED cherche aussi à gêner le géant coréen sur le segment des écrans OLED de petite taille, premier secteur visé par le japonais.

 

Pour un peu plus de contexte, JOLED a annoncé des dalles pour moniteurs de PC fin 2018, ce qui s’est traduit en 2019 par le Foris Nova d’Ezio et PQ22UC chez ASUS. Une première tournée timide, mais qui ouvre la voie, d’autant plus que le japonais a inauguré une nouvelle usine fin 2019 et se concentre fortement sur le développement de la production par impression des dalles OLED, permettant de réduire sensiblement les coûts. Très récemment, JOLED a annoncé la production en volume cette fois-ci de dalles OLED de grandes tailles pour TV, ouvrant ainsi officiellement les hostilités également avec le coréen LG Display, très présent sur le marché des téléviseurs OLED.

 

 JOLED will bring its proprietary printed OLED manufacturing technology and will start joint-development of large-sized OLEDs for TV application together with TCL CSOT." - JOLED/TCL.

 

Notons que cette dernière avancée du groupe japonais a profité de la participation financière à hauteur de 20 milliards de Yens de CSOT, un constructeur chinois de dalles LCD et une division de TCL. Un détail que la presse coréenne s'est empressée de pointer du doigt, et qui indique que les constructeurs japonais et chinois se rapprochent pour mieux aborder le marché de l'OLED et de l'écran de façon large, forcément aux dépens de ses acteurs coréens. Par ailleurs, TCL songerait à développer une technologie hybride OLED/QLED, ou HQ-LED, sans donner de roadmap. (Source)

 

logo joled alliance

 Le début d'une nouvelle ère pour le marché de l'écran OLED, et ses premières embrouilles dans la course vers la suprématie ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 16 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !