Microsoft aurait apparemment brûlé la politesse à Google en détrônant Alphabet - la maison mère - de sa troisième position du podium des compagnies Tech ayant les plus grosses capitalisations boursières. Apple et Amazon, respectivement premier et second, restent intouchables et de loin. Mais avec une capitalisation estimée à 749 milliards de dollars, Microsoft peut enfin se permettre de regarder par-dessus son épaule et balancer un petit sourire narquois envers Google et ses 739 milliards "seulement". Un autre monde, encore et toujours.

 

Bon, ça ne risque pas de durer éternellement non plus, ce ne serait d'ailleurs pas la première fois que les deux compagnies jouent ainsi à la chaise musicale, il n'est donc pas improbable de voir Google éventuellement reprendre sa médaille de bronze. Toujours est-il que ça n'en reste pas moins une excellente indication de la santé de Microsoft et la preuve que l'entreprise a bien su évoluer au fil des années depuis l’époque Bilou et Ballmer.

Et ce n'était probablement pas une mince affaire, trop concentré sur son OS et ses vaines tentatives d'entrée dans le monde du smartphone, Microsoft devait assez impérativement se renouveler, non pas pour survivre (vous pensez bien...), mais au moins pour progresser. De ce fait, qu'on le veuille ou non, le célèbre (ou l’infâme, selon vos affinités) n'est désormais plus l'unique élément central de la stratégie microsoftienne, et l'on a presque envie de dire que ça se ressent quand même un peu tant les grosses mises à jour ont un peu tendance à faire partir nos machines en sucette ces derniers temps, mais ne nous égarons pas.

 

Quoi qu'il en soit, depuis l'arrivée de Satya Nadella et sa prise de position en tant que CEO en succession à Steve Ballmer, Microsoft c'est aussi beaucoup de cloud computing comme avec Microsoft Azure, la réalité virtuelle avec un focus particulier sur la plateforme Windows Mixed Reality, mais aussi un intérêt certain pour l'intelligence artificielle à l'image du reste de l'industrie. Pour en revenir à Windows, il va de soi qu’être encore et toujours en position de monopole se révèle évidemment toujours aussi pratique, et c'est d'autant plus vrai depuis le lancement d'une plateforme Windows as-a-mouchard as-a-service plus ou moins unifiée. Miam, y'a bon la data !

Malgré tout, on ne déniera pas l'effort et le travail réalisé sous l'impulsion de Satya Nadella, car Microsoft a tout de même réussi à doubler la valeur de son action au cours de ses 4 premières années à la tête de la compagnie, accomplissant ainsi ce dont Bill Gates et Steve Ballmer avaient peut-être toujours rêvé secrètement la nuit. Allez, on est content pour lui, tiens ! Point bonus karma, siouplé ? (Source)

 

windows 10 meme wow much

 Une bataille de gros sous comme on en rêve tous (ou pas) la nuit, et parfois de jour aussi d'ailleurs. Microsoft dépasse ainsi Google, le résultat d'une bonne stratégie ?  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 3 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !