Contrairement à Broadcom et son flirt avec Qualcomm, dont la proposition gargantuesque de 130 milliards a été sèchement refusée, Marvell a été plus chanceux dans ses ébats avec Cavium, puisque les directions respectives ont unanimement approuvé l’opération. Comme souvent, la transaction comprendra une partie en liquide et une autre en action, Marvell rachètera ainsi toutes les actions disponibles à hauteur de 40$ l'unité, et offrira 2,1757 de ses propres actions (chaque vaut environs 80$) pour chaque part de Cavium, l'ensemble du mouvement se chiffrera alors aux environs de "seulement" 6 milliards de dollars.

 

Rivaux d'une part, mais aussi complémentaires de l'autre, la fusion des expertises de Marvell - contrôleur SSD/HDD, sans-fil, réseau - avec ceux de Cavium - processeurs ARM multicœurs, communication réseau, stockage en ligne, sécurité - permettront à Marvell d’étendre leur catalogue de manière assez conséquente, en facilitant notamment la création bout en bout de produits complets destinés aux data-centres et aux entreprises, soit un marché potentiel de 16 milliards de dollars.

Des synergies très importantes, autant au niveau de la fabrication que de la R&D, devraient aussi permettre  une innovation et un développement de produit accéléré, une nécessitée alors que la demande et les besoins dans les domaines cités précédemment ne cessent de croître. De même, un marché plus large impliquera vraisemblablement une concurrence accrue à laquelle il faudra faire face.

 

dollars

 

La première conclusion de l'affaire Broadcom/Qualcom a également dû servir d'exemple à Marvell, puisque plutôt que d’opérer une prise de contrôle totale sur Cavium en remplaçant toute la direction existante, Marvell a opté pour une représentation équilibrée des deux entités au sein de sa propre direction, en incluant de nombreuses têtes dirigeantes et pensantes de Cavium. En tout cas, il n'aura pas fallu bien longtemps à ce rachat pour s'effectuer, et celui-ci devrait se finaliser vers la mi-2018 après avoir été approuvé par les autorités de régulations.

 Marvell se paie Cavium, et fait ça bien. Les deux entreprises deviennent une et travailleront main dans la main pour un futur meilleur... et vert !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 14 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !