La saison des amours avant l'heure ? Après l'annonce de Levono souhaitant vouloir s’accoupler avec Fujistsu, et faisant suite de très près à l'annonce du rachat potentiel de Qualcomm par Broadcom pour la modeste somme de 103 milliards de dollars (un mélange de cash et d'actions d'une valeur de 70$ chacune), le concurrent - également américain - Marvell, a laissé entendre avoir un œil sur Cavium. Pour rappel, la première entreprise - fabless, c'est-à-dire sans ses propres usines de productions - est spécialisée dans les semi-conducteurs, les puces liées au stockage et au réseau, et vaut 9.18 milliards; la seconde est un constructeur de semi-conducteur - également fabless - quant à lui spécialisé dans le réseau, l'ARM et les SoC tel que son fameux TunderX2 à 54 cœurs ARM manufacturé par Global Foundries, et capitalise aux alentours de 4.69 milliards de dollars.

 

Marvell

 

Sans plus de détails pour le moment par rapport au montant et des conditions du rachat - un chiffre que l'on supposera quand même moindre par rapport au deal Qualcomm - Broadcom, vu la valeur des entreprises concernées - , les deux acteurs sont déjà en négociations pour une éventuelle fusion, dont le fruit pourrait atteindre une valeur de 14 milliards de $. Si d'un coté, il s'agit certainement de ne pas rester trop en retrait du monstre qui résulterait de l'acquisition de Qualcomm par Broadcom, le timing de la nouvelle ne pouvant que difficilement être une coïncidence, on imagine aussi que Marvell cherche à profiter des compétences complémentaires de Cavium, ainsi que des brevets que ce dernier aurait à sa disposition, comme c'est souvent le but  pour ce genre de "transaction".

 

Cavium SoC ARM

 

Un début d'automne mouvementé en tout cas dans le domaine du high-tech, avec comme de coutume une concentration des acteurs à coup de milliards et qui ne manque jamais de faire réagir la bourse, Marvell étant en hausse de 5% et Cavium de 17%, en attendant d'en savoir plus sur les détails mêmes du rachat, et à terme de l'effet que celui-ci aura sur le marché dans son ensemble. Bon, qui c'est le prochain à se faire gloutonner ? (Source : investor.com)

 Après Broadcom, c'est au tour de Marvell d'annoncer vouloir (re)faire dans le cannibalisme business-ien, en zyeutant Cavium de près.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 3 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !