MAJ 06/11/2017 : Une proposition a été officiellement lancée pour 130 milliards de dollars, dont Qualcomm est "à l'étude". Le rachat se ferait à hauteur de 70$ par action Qualcomm, réparti en 60$ cash et 10$ en actions Broadcom.


Éditorial économique du comptoir, bonjour ! Selon les dernières nouvelles, l'entreprise américaine Broadcom serait sur un bon coup : racheter Qualcomm, la firme (américaine elle aussi) maison-mère des Snapdragon, rois du haut-de-gamme de l'informatique mobile. Certes, ces deux géants sont spécialisés dans des domaines sensiblement différents, l'un les modems et systèmes de télécommunication, l'autre les SoC mobile haut de gamme. Cela n'a pas empêché la Bourse de réagir immédiatement à ce bruit de couloir ; donnant une envolée de 19% à Qualcomm et de 6% à Broadcom.

 

La montant de la transaction serait estimé à plus 100 milliards de dollars, ce qui en ferait la plus grande acquisition de tous les temps dans le domaine des puces informatiques. Cette fusion permettrait de produire des solutions tout-en-un comportant un CPU Snapdragon et une partie réseau Broadcom, ce qui serait très apprécié sur des produits de type ultraportables Windows/ARM. Cela était déjà envisageable, les puces Killer Network provenant de chez Qualcomm, mais on peut spéculer que les brevets acquis lors de ce rachat faciliteraient la chose. 

 

Aucune information officielle n'a pour le moment filtré, mais une fusion de ces deux acteurs apporterait un peu de changement dans le paysage des concepteurs de puces. On espère que l'éléphant ainsi créé ne devienne pas trop gros et victime de son propre monopole ! (Source : Bloomberg)

 

broadcom logo

 ... Pour un prix de 100 milliards de dollars, sacrediou ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !