• Bonjour Lexip control software !

On apprécie toujours les logiciels propriétaires légers, tous les constructeurs n'y arrivent pas forcément et s'entêtent à proposer des usines à gaz. Uniquement compatible Windows 7, 8.1 et 10m Lexip Control Software pèse 162 Mo au téléchargement, mais n'occupera que 41,8 Mo d'espace disque. En arrière-plan, 2 services tireront les ficelles du logiciel, en occupant 6,4 et 62,9 Mo de mémoire vive, et avec une activité CPU irrégulière très légère aux alentours des 0,3 %. Ouvert, peu de changements, toujours 6,4 Mo pour le service en arrière-plan et 65 Mo pour le programme désormais en avant-plan, ainsi qu'une activité CPU à peine en hausse à 0,7 %. La fermeture complète du programme, y compris depuis la barre de notification, ne laissera traîner qu'un seul service Lexip Control Panel, en l'occurrence, celui qui consomme 6,4 Mo de mémoire vive. Bref, RAS, c'est léger et ne fera souffrir aucune machine moderne.

 

lexip control software 1 cdh t [cliquer pour agrandir]lexip np93 neptunium alpha [cliquer pour agrandir]

 

Au premier abord, l'interface est très propre et claire. Néanmoins, on se rend aussi assez vite compte que c'est un peu le fouillis, avec plusieurs sous-menus et catégories pour chaque bouton, une gestion du DPI un peu étrange et un réglage un peu déroutant du joystick. Aucune bulle d'information n'est accessible et on l'on doit donc deviner soi-même le fonctionnement du logiciel. À l'avenir, un peu de rangement et d'optimisation ne seraient pas de refus.

En tout cas, c'est ici sur la page principale que vous pouvez créer des profils pour chacune de vos applications. Il n'y aurait pas vraiment de limite sur la quantité de profils que vous pouvez créer (c'est un peu fastidieux, on a donc abandonné l'idée d'essayer d'atteindre au moins 99). Aucun réglage de la précision du capteur ni du taux de rapport n’est proposé. Certes, ces paramètres ne sont pas indispensables, et de toute façon, n'oublions pas qu'il s'agit d'un capteur d'entrée de gamme.

 

lexip np93 neptunium alpha [cliquer pour agrandir]lexip np93 neptunium alpha [cliquer pour agrandir]

 

La personnalisation du DPI n'est pas forcément des plus intuitives, le réglage permet de fixer jusqu'à 4 échelons. Aucun indicateur n'est présent sur la souris pour afficher le niveau actif, mais ça, très peu de mulots le proposent de toute façon. Toutefois, une notification popup de l'application eut certainement été sympathique, même si ce n'est pas indispensable. Qui sait, Lexip ajoutera peut-être cette fonctionnalité au fil des mises à jour de son logiciel. À ce propos, les maj ne sont pas automatiques ni forcées, une icône apparaîtra tout simplement en haut à droite dans la fenêtre dès qu'une nouvelle version est disponible en téléchargement.

 

lexip np93 neptunium alpha [cliquer pour agrandir]lexip control software 7 cdh t [cliquer pour agrandir]

 

 Il n'y a plus grand-chose à dire sur le logiciel. C'est fonctionnel et léger, malgré une interface pas toujours très claire, il est possible de personnaliser sa souris à peu près comme on le souhaite, à défaut malheureusement de pouvoir enregistrer ses propres macros. En matière de loupiottes, puisque la Np93 en intègre évidemment quelques-unes sur deux zones, c'est très simple : une seule couleur ou rien ! Pas d'effets "spéciaux" ni de défilement des couleurs ni de réglage par zone. Il est toutefois possible d'attribuer une couleur spécifique à chaque profil. Bon, un moindre mal, certes, mais c'est encore une fois bien en deçà de la majorité des concurrents, dont la majorité se fait un malin plaisir de proposer plus qu'il n'en faut.

 

• un placement difficile ?

Oui, et pas qu'un peu, parce que c'est bien autour des 49,99 € que l'on trouvera de nombreuses alternatives parfaitement valables chez des marques bien connues, telles qu'ASUS, Corsair, Roccat, Razer et Cooler Master, pour n'en citer que quelques-unes. Ci-dessous, une petite sélection de références concurrentes se négociant habituellement aux alentours  des 50 euros et un résumé de leurs caractéristiques techniques pour les situer face au modèle star du jour  : 

 

Souris / MarqueCapteurDPIBoutonsAutre
Lexip Np93 ? jusqu'à 12000 6 + 4, Huano, Khail (20M)
?
Roccat Kone Pure SELL Pro-Optic R7 (PixArt)  jusqu'à 5000 6, Omron 1000 Hz, ARM Cortex-M0
HP Omen X9000 Laser jusqu'à 8200 6 ?
ASUS ROG Gladius PixArt PMW3988 jusqu'à 6400 8, Omron 2000 Hz, câble micro-USB détachable
Logitech G402 Hyperion Fury Capteur hybride Fusion jusqu'à 2400 8 (20M) ARM Cortex-M0, 1000 Hz, 1 ms
CM MasterMouse MM520 PixArt PMW3360 jusqu'à 12000 6, Omron (20M) ARM Cortex-M0, 1000 Hz, 1 ms
CM MasterMouse MM710 PixArt PMW3389 jusqu'à 16000 6, Omron  (20m) ARM Cortex-M0, 1000 Hz, 1 ms
HyperX Pulsfire FPS Pro PixArt PMW3389 jusqu'à 16000 6, Omron (20M) 1000 Hz, 1 ms
Roccat Kain 102 AIMO Pro-Optic R8 (PixArt) jusqu'à 8500 6, Omron (50M) ARM Cortex-M0, 1000 Hz, 1 ms
Corsair M55 RGB Pro PixArt PMW3327 jusqu'à 12400 8, Omron (50M) 1000 Hz, 1 ms
Roccat Kain 100 AIMO Pro-Optic R8 (PixArt) jusqu'à 8500 6, Omron ARM Cortex-M0, 1000 Hz, 1 ms

 

On pourrait encore bien allonger la liste, et c'est sans prendre en considération les promotions et bons plans, qui permettent assez régulièrement de mettre la main sur un ancien modèle haut de gamme (par exemple, la famille G502 de Logitech ou certains modèles chez Razer) aux alentours des 50-60 euros, au lieu des 70-80 € d'origine.

Bien sûr, avec la Np93, Lexip propose aussi trois caractéristiques que les concurrents directs ici n’ont pas, c'est-à-dire un joystick (D-pad serait plus juste), la possibilité d'ajuster le poids du mulot, et des patins en céramique assez fabuleux et censés être plus durables que ceux en PFTE . Par contre, cela s'est fait aux dépens d'autres aspects techniques...

 

Pour l'anecdote, le seul autre mulot du marché à proposer un joystick intégré semblable est la très récente Chakram d'ASUS, mais qui ne joue pas du tout dans la même catégorie, que ce soit en matière de prix (199 €) ou des caractéristiques techniques (largement supérieures).

 

• Un mulot à parfaire ?

comptoir 3starsSommes-nous un peu trop durs envers cette Np93 de Lexip ? Comme nous l'avons vu, la souris fait son travail de base, elle est bien assemblée et conçue, avec quelques plus sympathiques rarement rencontrés à ce niveau de prix : le joystick, les deux poids additionnels et les patins en céramique. Ces 3 atouts permettent de justifier le tarif, virtuellement relativement raisonnable du mulot, à condition que ces 3 caractéristiques spécifiques soient vraiment importantes à vos yeux. De plus, le logiciel est propre et léger, même s'il mériterait d'être un peu réorganisé. Dans le cas contraire, et si vous êtes à la recherche d'une souris précise avec des capacités plus avancées, les 49,99 € ne se justifieront pas et seront bien mieux dépensés chez la concurrence, où les alternatives (sans joystick) ne manquent pas. Visiblement, Lexip a cherché à capitaliser sur le succès de la Pu94 Pro - sponsorisée avec grand succès via une campagne Kickstarter. Cette dernière est plus haut de gamme, mieux équipée et propose deux joysticks, dont l'un est intégré dans la base inclinable sur 360°, mais dont la prise en main ne serait pas des plus évidentes, d'où l’intérêt aussi de cette version simplifiée. Toutefois, à ce prix-là et une fiche technique un peu trop légère, on ne saurait trop recommander la Np93 Alpha. C'est dommage, un simple capteur plus performant aurait déjà grandement pu changer la donne, et pourquoi pas, une ergonomie plus proche d'un confort "traditionnel"... Un jour peut-être avec une prochaine révision ?

 



Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !