• Le bios

 

Le bios de la DFI est un bios Award, qui est extrêmement classique dans sa conception et ce sentiment de déjà vu peut lasser. Vivement des Bios plus achalandés. Dès la page de garde, on note un "Change Setup Mode" qui permet de basculer le Bios dans un mode plus fouillé. A réserver pour les connaisseurs des options d'overclocking AMD.

 

dfi dk 790fxb m3h5 bios1 puissance-pc [cliquer pour agrandir] dfi dk 790fxb m3h5 bios2 puissance-pc [cliquer pour agrandir]

dfi dk 790fxb m3h5 bios3 puissance-pc [cliquer pour agrandir] dfi dk 790fxb m3h5 bios4 puissance-pc [cliquer pour agrandir]

 

Les options de bios sont très complètes et auront vite fait de perdre le non initié. Tout est paramétrable ou presque aussi il faudra passer du temps pour peaufiner un overclocking tiré aux quatre épingles pour ceux qui veulent se battre pour gagner le moindre MHz. Rassurez-vous, nous avons overclocké de façon très simple, ce qui prouve que cette carte peut aussi convenir aux néophytes des processeurs AMD. Il y a juste un détail qui est dommageable : il n'y a pas d'utilitaire de flashage prévu via le bios, alors que les autres proposent ça en standard désormais. Dommage. DFI permet, comme les autres d'ailleurs de sauvegarder vos profils d'overclocking (et même de base) dans un menu dédié, pratique mais un peu fouilli. Pour finir le bios utilisé pour les tests était le D7SD306.

 



1 pauvre ragot
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !