• Overclocking

 

S'il est bien un domaine où les cartes semblent armées, c'est bien l'overclocking, tant les bios sont aboutis et complets. En effet le 790FX est taquiné depuis longtemps par les constructeurs et les bios utilisés étaient au minimum en seconde révision. Complets parce qu'il est possible de changer n'importe quel paramètre afin de stabiliser son overclocking. L'overclocking du Phenom II est particulier en ce sens que ses limites arrivent assez tôt, et qu'au delà d'une tension de 1.5V, il devient inutile d'augmenter encore plus, on ne gagne plus rien, sans compter qu'il est dangereux de pousser le Vcore en aircooling vers des sommets. Nous avons donc fixé cette valeur à 1.5V, joué avec les coefficients du bus HTT afin de ne pas dépasser les 2 Ghz d'origine. Ainsi nous avons fait varier uniquement le "fsb" (il est marrant de voir comment les constructeurs appellent ce bus dans leur bios). le X4 810 étant doté de 4Mo de cache L3 et d'un coefficient bloqué au maximum à 13, sa fréquence de 2600MHz est assez basse d'origine. Nous avons voulu savoir jusqu'où le PC pouvait booter, avant d'essuyer un bel écran noir : c'est le max boot. Mais comme toujours il ne correspond quasiment jamais à ce qu'il est possible d'obtenir sous Windows, nous avons donc déterminé la fréquence la plus élevée atteignable pour que OCCT et Cinebench multi x64 soient validés. Quand tel n'était pas le cas, nous étions sanctionnés d'un reboot sauvage ou d'un BSOD.

 

overclocking 790fx puissance-pc

 

Enfin des valeurs différentes ! Tout d'abord la DFI qui malgré ses 4 phases met une petite fessée aux autres cartes, c'est d'autant plus remarquable que les autres ont des valeurs très proches qui pouvaient laisser croire à une limite du processeur. La MSI semble un cran en deça, mais un petit cran quand même. Asus et Gigabyte se tiennent. Au final DFI conserve sa réputation de cartes pour overclockeurs, et si c'était assez vrai sur NF4 et sur X58, ça l'est désormais sur 790FX AM3. En revanche il est important de rapeller que ce n'est pas une science exacte, et que ce test même s'il préfigure ce que vous pourriez obtenir de votre côté ne sera pas reproductible systématiquement sur d'autres modèles.

 

 

  • Températures

 

Les conditions de tests étaient simples : Antec 1200 avec ventialtion au minimum, Noctua NH U12P avec le ventilateur non PWM géré par la carte mère, Cool'n'Quiet activé en mode idle, un zeste d'AS5 comme pâte thermique répartie harmonieusement sur la surface du heatspreader du processeur, et enfin une température de pièce qui oscille entre 21 et 22°C. Des conditions de Mr Tout Le Monde en somme.

 

température 790fx puissance-pc

 

Nous avons relevé les températures du processeur et non des divers Northbridge pour la simple raison que ces dernières sont farfelues selon les sondes utilisées. Toutefois la grande promiscuité entre le processeur et le 790FX suffit à faire varier les températures en cas de radiateur insuffisant sur le northbridge. Et à ce jeu, la position très proche du NB associée à un radiateur qui partage les calories avec les phases sur DFI et MSI suffit à faire monter la température du processeur au repos, même si c'est d'extrêmement peu. Le test du "toucher" de doigt confirme bien une zone plus chaude entre le noctua et le radiateur NB, et je ne parle pas d'autre chose pour ceux qui auraient l'esprit mal tourné. Quoi qu'il en soit, les solutions proposées ici sont suffisantes pour ne pas transformer votre PC en chauffage d'appoint.

 

 

  • Consommation

 

Pour la déterminer un wattmètre est nécessaire, une seule danse du ventre et les doigts dans la prise ne suffisent pas. La conso en idle est mesurée CNQ activé et PC sur le bureau depuis 10 minutes sans activité, puis OCCT mode CPU pendant 1H. Pourquoi une telle durée ? Parce que ces mesures ont été conjointement réalisées avec celles des températures. Un test plus long donne des valeurs plus fiables, CQFD.

 

consommation 790fx puissance-pc

 

De très légères différences apparaissent qui peuvent s'expliquer en partie par la richesse des cartes. La Asus qui paraît la plus dénudée et qui est la moins riche en fonctionnalités est celle qui consomme le moins, à contrario de la Gigabyte qui est la plus fournie. Mais ce ne sont pas les seules explications, beaucoup d'autres facteurs peuvent expliquer celà comme des tensions qui ne sont pas rigoureusement celles qui ont pourtant été sélectionnées dans le bios. Quoi qu'il en soit ce n'est pas un drame puisque cela se tient énormément comme dans 99% des tests de cet article. Il est temps de passer à la conclusion.

 



1 pauvre ragot
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !