• Fouille intégrale de la carte

Comme d'habitude, passage à la fouille intégrale pour commencer l'inspection avant de faire rougir et chanter cette carte mère : 

 asus crosshair viii hero wifi [cliquer pour agrandir]asus crosshair viii hero wifi - vue de dos [cliquer pour agrandir]

Effet brillant, aluminium brossé et presque sobriété pour cette ASUS ROG Crosshair VIII Wi-Fi

 

Le carénage est travaillé tout en restant sobre, la finition en aluminium brossé donnant un look mature à la carte et se distingue des orientations "gaming" du fabricant. Celle-ci est plutôt massive, ne dispose pas de backplate et se retrouve donc avec des radiateurs volumineux dédiés à supporter les caprices des Ryzen 3xxx et du chipset X570, tout en proposant de quoi rafraîchir vos SSDs. Nous avons ici 4 slots pour 4 barrettes DDR4, question ports, comptez sur 1 PCIe x16 4.0, 1 PCIe x8 4.0 (partagé avec le x16), un PCIe x16 4.0 lié au chipset et 1 port PCIe x1 4.0, les autres étant dédiés aux emplacements M.2.

 

asus crosshair viii hero wifi - vue détaillée du PCB [cliquer pour agrandir]

Voici notre petite analyse rituelle du PCB, avec les principaux éléments associés à cette mobale. C'est complet, comme le prévoit une carte mère haute en gamme.

 

Pour aller plus loin dans les détails, de nombreux éléments évoluent sur cette génération X570 et la dimension premium poussée se fait vite sentir. La gestion du watercooling est entièrement séparée et dispose de ses propres capteurs et circuits de contrôle, la gestion de l'USB est plus propre tout comme celle de la DDR4. Nous retrouvons donc des éléments qui étaient déjà présents sur les cartes pour processeurs Intel, mais qui souvent étaient boudés pour des raisons de placement budgétaire. Ici même l'alimentation gagne très largement en qualité, avec un système qui frise le surdimensionnement. Comme d'habitude chez ASUS, les puces de gestion sont rebadgées avec les classiques Digi+VRM et le TPU, mais ce ne sera pas le centre de notre intérêt ici.

 

asus crosshair viii hero wifi digivrmasus crosshair viii hero wifi tpu

asus crosshair viii hero wifi - vue détaillée des VRMs [cliquer pour agrandir]

Au jeu de qui a la plus grosse, ASUS en met plein la vue avec le double de ses alimentations classiques pour le haut de gamme AM4 en passant de 4 phases dédoublées à 8 phases dédoublées

 

En effet, ASUS a pris au pied de la lettre les instructions de chez AMD sur la conception des cartes mères en cherchant à surpasser Intel et le fabricant n'y est pas allé de main morte : l'utilisation de 8 phases dédoublées sur deux gros VRMs à chaque fois est impressionnante et énorme sur tous les points - l'impact sur le prix compris. L'utilisation des MOSFET "intelligents" IR3555 de chez Infineon permet un courant théorique maximal de 960 A, et l'intégration de bobines de taille conséquente permet de mieux réguler la tension, limitant le bruit électronique. ASUS a aussi mis l'accent sur la stabilité et le Vdrop pour maximiser l'efficacité et réduire la surchauffe causée sur les VRMs, sur le papier ça à l'air sympathique, mais cela parait de trop : nous avons ici un système aussi puissant que certaines cartes TR4 ! Peut être un choix délibéré pour s'assurer un future proof côté Zen2, allez savoir.

 

asus crosshair viii hero wifi - système audio [cliquer pour agrandir]

Un système audio qui parait de meilleure qualité, mais par contre où sont les composants haut de gamme ?

 

Par contre niveau audio ASUS a toujours des efforts à faire. Si l'on nous vend des DAC Sabre ou l'utilisation de condensateurs "Gold", cela reste toujours un ALC1220 avec deux ou trois composants autour, pas une véritable carte son. L'amplificateur est basique, le circuit ne parait pas très isolé et à ce prix-là, des condensateurs films type WIMA n'aurait pas été de refus. La carte mère étant dédiée au segment haut de gamme, c'est dommage que l'équipement soit digne d'une carte davantage milieu de gamme sur Z390.

Tant qu'à parler son, le système de refroidissement du chipset X570 est silencieux, ce qui est rassurant. Il est techniquement censé être semi-passif, mais les paramètres de chez ASUS sont codés en dur et la carte déclenche facilement la rotation, même si au final nous n'entendons rien. Dommage que nous ne pouvons au moins choisir un profil prédéfini entre silencieux et standard, là vous devrez faire confiance au fabricant et espérer que les périphériques PCIe 4.0 ne feront pas trop chauffer le chipset... Et que les roulements du 40mm tiendront la route sur la durée.

 

asus crosshair viii hero wifi - ventilation du chipset x570 [cliquer pour agrandir]asus crosshair viii hero wifi - gestion du watercooling [cliquer pour agrandir]

asus crosshair viii hero wifi backplate

La connectique est bien fournie et le refroidissement du chipset parait être de qualité

 

Pour terminer notre fouille en profondeur, on va parler connectique. La façade arrière est chargée avec 4 ports USB 3.1, 7 ports USB 3.1 Gen 2 Type-A et un port USB 3.1 Gen 2 Type-C ainsi que 2 puces Ethernet - une Intel Gigabit et une Realtek 2.5G - et le Wi-Fi 6. Notez la fonctionnalité de flashage de BIOS directement depuis un lecteur USB sans avoir besoin de booter le PC, pratique en cas de mauvaise manipulation, toujours présent sur les grosses gammes du constructeur et toujours aussi appréciable.

 

La connectique interne est chargée, la liste est vaste et longue, mais nous remarquons la présence d'un connecteur pour port USB 3.1 Gen2 Type-C et des branchements aRGB, le RGB restant discret et sobre et l'éclairage du logo de la carte et du chipset parait moins prononcé et impactant que par le passé.



sommaire


Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !