• Fouille intégrale de la carte

Comme d'habitude, passage à la fouille intégrale pour commencer l'inspection avant de faire rougir et chanter cette carte mère : 

 asrock z390 phantom gaming x - vue de face [cliquer pour agrandir]asrock z390 phantom gaming x - vue de derrière [cliquer pour agrandir]

Du lourd quand on regarde cette Z390 Phantom Gaming X, où le chipset peut vous dépanner pour le rasage le matin

 

Chez ASRock on ne fait pas dans la demi-mesure ! Aluminium noir poli digne d'un miroir, refroidisseur épais pour le sVRM et les SSD, RGB rappelons les films Tron, tout y est pour faire une belle ambiance assez classe et qui irait bien dans une customisation Cyberpunk. Nous avons ici 4 slots pour 4 barrettes DDR4, question ports 1 PCIe x16 3.0, 1 PCIe x8 3.0 (partagé avec le x16), un PCIe x4 3.0 (partagé avec un emplacement M.2) et 2 ports PCIe x1 3.0, soit un de moins que cette génération Z390 au format ATX; mais avouez que celui sous le GPU est rarement utilisable.

 

asrock z390 phantom gaming x - pcb détaillé [cliquer pour agrandir]

Voici notre petite analyse rituelle du PCB, avec les principaux éléments associés à cette mobale. Il y a un peu de monde avec les contrôleurs supplémentaires.

 

Ici pas d'entourloupe, chaque phase est dédoublée via des puces Intersil ISL6617A sur chaque couple de VRM, permettant de passer de 7 à 14 phases pour sa carte mère, soit 12 pour le CPU et 2 pour le SOC. Une technique classique sur ces cartes qui n'utilisent pas de VRMs SPS et ne sont pas bridées par le dédoubleur, le contrôleur étant un Intersil ISL69138 et ne générant "que" 7 phases par lui-même. Les MOSFET sont des SIC634 de chez Vishay, taillés pour tenir du 50A chacun ce qui donne donc du 600A en théorie, de quoi s’amuser un peu avec Hélène.

 

asrock z390 phantom gaming x - zoom sur les vrms [cliquer pour agrandir]asrock z390 phantom gaming x mcu power

Ce genre de chose reste toujours énervante : on pense avoir un bon nombre de phases, mais en réalité les VRM sont en parallèle et on finit avec 4 phases uniquement pour le CPU

 

Si nous regardons au-delà du nombre de phases et de la construction des VRMs, nous observons cependant des composants passifs assez gros et nombreux pour calmer les oscillations possibles. L'implémentation des composants dédiés au CPU permet la circulation de l'air entre chaque élément, ce qui permet de maintenir une bonne stabilité de l'alimentation. En plus de la partie dédiée au CPU, les autres alimentations - chipset, DDR4, USB... - sont aussi correctes et de bonne taille, garantissant de bonnes performances en général. Il faut aussi noter la présence et un emplacement correct des puces pour d'autres utilisations, comme le réseau 2.5G de Realtek qui se retrouve au dos pour être tranquille ou encore le double BIOS - dont on regrette qu'il soit automatique et pas switchable manuellement.

 

asrock z390 phantom gaming x - système audio [cliquer pour agrandir]

Bon OK on a vu pire, mais pour le prix un effort aurait pu être fait voyons

 

ASRock fait dans le non conformisme pour son système audio et se contente du système Realtek ACL1220 avec un simple amplificateur NE5532. Nous sommes déçus, car dans ces gammes nous avons au moins le droit à des DAC externes et surtout un poil plus de condensateurs de qualité pour filtrer le signal et l’alimentation. Le NE5532 n'est pas mauvais aussi, mais clairement à ce stade un petit OPA pour quelques centimes de plus aurait été mieux, comme le fait MSI par exemple. Ce sera la principale déception pour une carte haut de gamme, qui rappelle plus ce que l'on trouve dans le mid-tier des mobales Z390.

 

asrock z390 phantom gaming x - gestion stockage et BIOS [cliquer pour agrandir]asrock z390 phantom gaming x - contrôleur réseau Realtek 2.5G [cliquer pour agrandir]

asrock z390 phantom gaming x backface

Pour du haut de gamme ça fait léger en connectique, on aurait bien troqué une prise Ethernet contre des ports USB

 

Pour terminer notre fouille en profondeur, on va parler connectique. La façade arrière est moyenne sur le nombre de ports USB avec 6 ports USB 3.1, 1 port USB 3.1 Gen 2 Type-A et un port USB 3.1 Gen 2 Type-C et par contre 3 ports Ethernet, pour une carte dédiée à du gaming on voit mal l'intérêt d'en faire plus de deux sauf si vous aimez les serveurs surtaxés. Nous aurions préféré plus de ports USB plutôt que de conserver un port PS/2 et un empilement des deux ports vidéo aurait pu rajouter de la place.

 

La connectique interne est chargée, la liste est vaste et longue entre USB, RGB ou autre prises pour la ventilation, mais mention spéciale pour le RGB de la carte qui vous fera replonger dans la SF des années 80 avec très honnêtement un bon goût et un design propre. Dernier point, les SSD en M.2 pourront bénéficier d'un refroidissement en grande plaque d'aluminium - un atout pour ceux qui en disposent - mais attention à ce que le boîtier ventile bien, une carte graphique qui soufflerait de l'air chaud dessus serait contre productif.



sommaire


Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !