• Le protocole...

Configuration de test [cliquer pour agrandir]

Comme d'habitude, on récupère le dernier BIOS disponible sur le site constructeur au moment du test et on laisse dans un premier temps les paramètres par défaut, sans rien modifier. Après avoir vérifié la stabilité du système, on lance notre batterie de tests. Même chose pour les pilotes, dernière version à jour du site constructeur, les DVD livrés en bundle ça fait bien trop 2000. En voici la liste.

 

Configuration Logicielle :

Windows 7 Édition Intégrale x64 à jour (16.06.2014)

Intel Chipset Device Software 10.0.14

Intel Rapid Storage Technology 13.1.0.1058

Intel LAN 19.1

Intel Management Engine Interface 10.0.0.1204

Realtek HD Audio R2.75

AMD Catalyst 14.4 WHQL

 

La ASRock Z97E-ITX/ac vient donc rejoindre les MSI Z97 Gaming 7, ASUS Maximus VII Hero et GIGABYTE Z87X-OC dans notre liste, c'est que pour comparer des cartes, multiplier les références semble être une bonne idée. Au niveau matos, ça donne donc :

 

Configuration matérielle :

ASRock Z97E-ITX/ac (BIOS P1.30)

MSI Z97 GAMING 7 (BIOS 1.4B1)

ASUS Maximus VII Hero (BIOS 0609)

Gigabyte Z87X-OC (BIOS F9)

Crucial M500 480Go SSD (FW MU05)

Noctua NH-U14S + GELID GC-Extreme

Intel Core i7-4770K

G.Skill TridentX 2x4Go DDR3-2400 CL9-11-11-31 (F3-2400C9D-8GTXD)

Seasonic Platinum 1200W (SS-1200XP3)

ASUS Radeon HD 7970 Matrix Platinum

 

En ce qui concerne l'overclocking, on se sert d'abord du profil automatique histoire de voir si le logiciel s'en sort bien et si c'est stable. Après on passe en mode manuel et on torture les processeur, bus et mémoire pour leur faire atteindre les plus hautes fréquences possible. Une fois arrivés à la phase max ou suicide, on passe à l'overclocking stable. C'est-à-dire que nous avons poussé le système dans le but de gagner le plus de performances pour un usage quotidien réalisable à la maison. La stabilité du système est validée après une heure de stress test XTU et après avoir complété 140 % sous HCI Memtest sans erreur.

 

Les Benchmarks :

Cinebench R15

PCMark8 v2.0.228

AIDA64 4.5

SuperPi 1.9

WPrime 2.10

Intel XTU 5.1.1.0

 

Pour ce qui est du test audio, c'est une Xonar Essence STX qui nous servira d'élément de comparaison et de carte de mesure. On a retenu le taux d'échantillonnage le plus utilisé : 24 bits, 48000Hz et limité les mesures à la plage de fréquences 20 à 20000Hz que vos oreilles sont normalement capables de distinguer.

 

• Stabilité de la carte et Overclocking Auto

Étonnamment, avec les paramètres du BIOS par défaut, les spécifications Intel concernant le Turbo étaient respectées. Contrairement aux cartes de concurrents que l'on ne citera pas qui activent de base dans le BIOS une option pour les outrepasser. Vous la trouverez de la même façon dans le BIOS d'ASRock, mais devrez l'activer à la main. Pour ce qui est de la stabilité de l'ensemble, RAS mon capitaine, tout roule.

 

HCI MemTest [cliquer pour agrandir] XTU [cliquer pour agrandir]

HCI MemTest à gauche et XTU à droite

 

La Z97E-ITX/ac propose cinq profils d'overclocking, de 4.0 à 4.8GHz par paliers de 200 MHz, activables depuis le BIOS ou l'application A-Tuning. Ils fonctionnent tous bien, sont stables et la tension appliquée n'était ni trop faible ni trop élevée. Pour aller taper du 4,6GHz ou 4,8GHz, il faudra par contre un système de refroidissement conséquent. Par contre, contrairement aux autres cartes que nous avons testées précédemment, les profils XMP pour la mémoire ne se chargent pas automatiquement et il faudra donc aller le faire à la main.

 

Optimized CPU OC [cliquer pour agrandir] Profil Turbo 4.4GHz [cliquer pour agrandir]

Bidouillage via le BIOS ou sous XTU (Cliquez pour agrandir)

 

• Overclocking Manuel

La Z97E-ITX/ac surprend en overclocking manuel. Nous avons réussi à pousser le processeur au-delà de la limite atteinte sur les autres cartes. À tension équivalente, le processeur montait jusqu'à 5177 MHz ici contre 5100 MHz sur la concurrence. L'overclocking mémoire s'est passé sans encombre, aucun problème de stabilité rencontré. Rien non plus concernant l'overclocking du bus, la carte démarrait sans soucis à 184 MHz directement depuis le BIOS.

 

CPU-Z 5.18 GHz CPU [cliquer pour agrandir] CPU-Z 184 MHz Bus [cliquer pour agrandir]

5.18 GHz et 184 MHz (enlarge your picture)

 

Une fois qu'on a joué à kikalaplugrosse avec la carte, le but du jeu est de trouver une configuration permettant de gagner des performances pour un usage quotidien. Avec un processeur stable à 4,6GHz avec 1,28V et la mémoire à DDR3-2666 CL10 avec 1,7V, il ne nous restait qu'à régler le BIOS en conséquence et à tester la stabilité et les performances du système. Pour ce qui est de la stabilité, c'est identique aux tests précédents. Avec une tension plus faible le CPU plante et en poussant trop haut le vcore pour le stabiliser à 4,7GHz, il chauffe trop pour une utilisation quotidienne sans risque. Côté mémoire, c'est toujours notre kit Samsung qui nous limite en DDR3-2666, il ne peut pas monter plus haut, quels que soient la tension, les timings ou la carte mère utilisés.

 

Au final, on se retrouve avec un gain de 15% et côté consommation, si au repos il y a peu de changements, à pleine charge la hausse est de 64 Watts soit 56%, comme le montre le graphique qui suit.

 

Consommation

 

On constate les mêmes chutes de performance mémoire que sur la Hero et la Gaming 7 à DDR3-2600 MHz. Par contre l'ASRock n'est affectée que sur les débits de lecture, ceux en écriture restant corrects. Le problème est exactement le même, certains timings tertiaires sont trop relâchés, il faut donc les resserrer manuellement ou attendre une mise à jour BIOS qui corrigera le problème.

 

Timings tertiaires réglés automatiquement [cliquer pour agrandir] Timings tertiaires réglés manuellement [cliquer pour agrandir]

Timings tertiaires réglés automatiquement à gauche et manuellement à droite

 

Ci-dessous un graph qui illustre plus clairement la situation.

 

AIDA64 : 2600 Manuel vs Auto

 



Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !