• Performances synthétiques

Avant d'évaluer les processeurs Haswell face à la concurrence et ses prédécesseurs, nous avons souhaité mesurer l'impact des différents éléments constitutifs de la plateforme. Quid de la performance du contrôleur SATA 6 Gb/s intégré au Z87 en utilisant pour cela un SSD très rapide à ce format : le Samsung 840 Pro 512 Go. Nous utilisons les derniers pilotes SATA d'Intel et d'AMD et CrytalDiskmark pour mesurer les débits. En pratique le dernier chipset d'Intel termine un ton au-dessus de son prédécesseur quel que soit le type d'accès ou de fichiers, la solution d'AMD est encore en deçà.

 

Performances SATA 6Gb/s

 

Second point mesuré avant les performances applicatives, le débit du contrôleur USB 3.0 intégré au Z87. Pour cela nous utilisons un convertisseur SATA/USB 3.0 auquel nous relions toujours au même SSD et avec les derniers pilotes en date pour chaque plateforme. Rebelote, le Z87 s'avère le plus performant, notons aussi que nous avons dû essayer 3 convertisseurs différents pour en trouver un fonctionnel sur les 3 plateformes différentes en même temps, le Z77 étant le plus capricieux à ce niveau.

 

Performances USB 3.0

 

Poursuivons avec AIDA64 et ses tests mémoire dans un premier temps. Du côté des débits en lecture et écriture le nouveau venu n'apporte des gains qu'en écriture, loin devant la concurrence.

 

AIDA64 lecture mémoire [cliquer pour agrandir]AIDA64 écriture mémoire [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Les opérations de copie mémoire font état de gains modérés, au niveau de la latence par contre, le Core i7-4770K s'incline face à son prédécesseur !

 

AIDA64 copie mémoire [cliquer pour agrandir]AIDA64 latence mémoire [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

 

On poursuit les benchs avec un test un peu moins synthétique : la Computation Suite de PCMark 7 faisant appel au CPU et à la mémoire. Cette fois l'architecture optimisée d'Haswell peut se mettre en valeur avec un 4770K qui crée un écart conséquent. Vient ensuite le tour de 3DMark 11 d'éprouver les différents CPU. Nous n'utilisons ici que le bench Physics de la suite de FutureMark. Le nouveau venu devance nettement le Core i7-3770K, mais reste à bonne distance du 3960X !

 

PCMark 7 computation suite [cliquer pour agrandir]3DMark 11 Score Physique [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Fritz Chess Benchmark permet de paralléliser les calculs d'un jeu d'échecs et ce jusqu'à 8 threads maxi. En conséquence, les optimisations apportées à Haswell sont prépondérantes puisque le 4770K prend la tête devant son prédécesseur.

 

C'est au tour de Super Pi de faire office d'épreuve pour nos protagonistes. On calcule ici 8 millions de décimales à Pi. Le résultat étant exprimé en secondes, le score le plus petit est le meilleur. Le CPU est prépondérant dans ce test, qui plus est monothread, du coup ce sont l'architecture et la fréquence qui différencient ce petit monde. Et rebelote, le 4770K devance tout le monde !

 

Fritz Chess Benchmark [cliquer pour agrandir]Super PI 8M [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

On poursuit avec 2 tests purement CPU comme leurs noms l'indiquent. Tout d'abord CPUQueen, inclus lui aussi dans AIDA64, est totalement multithreadé. Les CPU disposant de nombreux coeurs physiques et logiques génèrent ici des écarts considérables comme en atteste la domination des deux hexacores d'Intel. Le 4770K devance légèrement son prédécesseur.

 

CPUMark99 qui commence à être relativement ancien est toujours bien pratique pour simuler la puissance brute d'un CPU en environnement monothread. Bien entendu, l'architecture et la fréquence jouent un rôle majeur, ce qui conduit inévitablement à la victoire du Core i7-4770K.

 

AIDA64 CPUQueen [cliquer pour agrandir]CPU Mark 99 [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Voilà c'est terminé pour les benchs synthétiques, passons à présent à des tests un peu plus pratiques.



Les 73 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !