• Verdict

Nous voici parvenus au terme de ce dossier et avant d'aborder notre verdict concernant les cartes testées ce jour, un petit mot au sujet du test et des conditions dans lesquelles il a été mené. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'AMD nous avait mis la pression en annonçant simultanément Zen 2 et Navi dont nous proposerons les tests des premiers produits les utilisant en fin de semaine. L'annonce NVIDIA s'intercalant fut donc pour le moins malvenue d'un point de vue temporel, nous conduisant à quelques nuits pour le moins écourtées. Nous vous présentons donc nos excuses si la finition de ces dossiers n'est pas au niveau des précédents, nous améliorerons ce point dans les semaines à venir. Pour revenir cette fois sur les deux SUPER testées ce jour, notre avis les concernant sera forcément incomplet en cet instant, puisqu'une partie de leur pertinence dépendra du niveau des RX 5700 qui seront commercialisées à la fin de cette semaine. Détaillons donc tout cela.

 

2060 recto

 

 

• TU104/106

tu106

Turing a été l'occasion pour le caméléon de réviser significativement son architecture, cela n'avait pas franchement été le cas de Pascal, sans empêcher pour autant cette dernière d'être couronnée de succès. NVIDIA a fortement communiqué sur les nouveautés Ray Tracing et IA de ses nouvelles créations, il ne faut pas oublier que la partie plus "classique" de l'architecture a été également remaniée largement pour s'adapter aux usages qui ont émergé depuis Maxwell : la réalité virtuelle et les API de bas niveau, où l'architecture plus flexible du concurrent lui rendait la vie difficile. Il est clair que Volta/Turing ont marqué à ce niveau de réels progrès. Qui plus est, diverses optimisations (dissociation pipeline entiers / réels, caches plus rapides et larges, algorithmes de réduction du trafic plus élaborés, etc.) ont parachevé une architecture d'une redoutable efficacité. Le seul réel problème vient de la gourmandise en transistors des puces tirées de cette dernière, dont ceux liés au Ray Tracing et à l'IA. Avec l'augmentation de la densité rendue possible par le prochain noeud à 7 nm, cette inflation serait passée inaperçue au niveau de la taille des puces. Mais NVIDIA a choisi d'opter pour un certain conservatisme (ou pragmatisme puisque l'accès à ce process s'avèrait très difficile en 2018 pour les GPU) à ce niveau, conduisant à la situation actuelle. Vaut-il mieux graver une puce de 540 mm² en 12 nm ou une de 270 mm² en 7 nm ? D'un point de vue coût, la réponse n'est pas aussi évidente qu'on pourrait le penser à première vue, et nul doute que très peu de personne sont au fait de ce sujet. Par contre, au-delà de la densité, le nouveau node permet des gains de performance et consommation. Turing aura donc affaire avec des concurrents disposant de ces avantages. Si dans le cas de Vega 20, cela n'a en défnitive pas permis à la Radeon VII de revenir sur la RTX 2080, en sera-t-il de même pour Navi qui adopte une nouvelle architecture ? Réponse à tout cela dans quelques jours, toujours est-il que le caméléon a jugé bon de lancer un refresh de certaines de ses cartes, avec des configurations plus généreuses côté GPU. De quoi faire parler de lui au moment où son concurrent a attiré tous les projecteurs sur lui, tout en renforçant son offre. 

 

 

• GeFORCE RTX 2060 & 2070 SUPER

Annoncée à un tarif de 399 $ pour les premiers prix, la RTX 2060 SUPER devrait se retrouver en boutique aux environ  de 424 €. Cette augmentation de 50$ du MRSP va toutefois conduire à un surcoût d'une centaine d'euros par rapport aux premiers prix des RTX 2060. Elle n'est toutefois pas destinée à la remplacer, mais bien la compléter par le haut pour un tarif moindre que la RTX 2070 qu'elle talonne pourtant côté performances (4% d'écart), ce qui explique sa disparition programmée. Il ne faut pas oublier non plus qu'une fois l'effet nouveauté dissipé, la concurrence entre marque devrait naturellement faire baisser ce tarif. Suffisamment pour faire hésiter entre la SUPER et la "normale" ? Seul l'avenir nous le dira, la nouvelle venue profite toutefois de 2 Go supplémentaires ce qui peut rassurer certains, mais aussi une bande passante mémoire plus élevée d'un tiers, la rendant davantage "tout terrain" suivant les moteurs jeux, comme nous l'avons constaté. Enfin, le bundle disponible pour les SUPER et incluant 2 jeux AAA, est également à prendre en considération. Mais la vraie épreuve de pertinence viendra une fois les prestations de la RX 5700 réellement connues, cette dernière étant légèrement moins chère mais ne disposant pas d'accélération hardware du Ray Tracing ou de l'IA, ce qui pourra faire basculer ceux hésitants, même si le ratio perf/€ reste le critère de choix n°1 dans cette gamme de cartes.

 

Qu'en est-il à présent de la 2070 SUPER ? Son tarif inchangé par rapport au modèle original, voire en baisse si on la compare à la FE, est une bonne nouvelle puisqu'elle est plus puissante pour le même prix. A tel point que la RTX 2080, seulement 7% plus rapide, a bien du mal à justifier son tarif et va naturellement disparaitre elle-aussi, remplacée dans 2 semaines par un modèle plus véloce. En contrepartie, il faudra accepter une inflation de la consommation, TU104 étant foncièrement plus gourmand que TU106. Elle profitera également des deux jeux en bundle, Wolfenstein : Youngblood et Control,  intégrant tous deux une prise en charge du Ray Tracing, bien entendu. Les prochains mois devraient d'ailleurs être très révélateurs quant à l'adoption de cette technologie au sein des studios de développement, les dernières annonces étant plus que prometteuses. AMD semblant lui aussi bouger dans cette direction (futures consoles, brevet sur le sujet), il est légitime de se poser la question de sa prise en charge lors d'un investissement conséquent, comme peut l'être une carte de cette gamme. Bien entendu, tout cela devra être analysé posément une fois les prestations de la RX 5700 XT connues. Pour conclure, les RTX 2060/2070 SUPER proposent des prestations encore plus solides que les modèles éponymes lancés en 2018, elles constituent de ce fait une intéressante mise à jour de ces dernières. Quid des concurrentes maintenant ? 

 

amd 40 bequiet 40 Logo G Skill logo Intel asus 40 nvidia 40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test

 


• Les tarifs dans la vraie vie ?

 

 




Les 70 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !