• Fouille intégrale de la carte

asus rog strix gaming rtx 2080 ti - vue de face [cliquer pour agrandir]asus rog strix gaming rtx 2080 ti - vue de derrière [cliquer pour agrandir] 

 

Commençons par une mise à nue de la belle. ASUS propose une carte au design propre et bien travaillé sans pour autant abuser dans le côté gaming absolu. On restera donc sur une finition noire en mat des deux côtés du GPU camouflant légèrement la taille impressionnante de la carte. Celle-ci est en effet grande et massive, occupant 2,7 - autant dire 3 - slots PCIe ce qui n'aide pas à l'utilisation de la carte en vertical. Niveau illumination, c'est simple, mais efficace avec la face avant en RGB et un logo de la marque à l'arrière qui permet de profiter d'effet lumineux même à l'horizontale. Niveau PCB c'est très proche de l'original du caméléon, avec une bonne dose de composant et une utilisation intéressante du double face. La disposition est assez aérée malgré la grande quantité de VRM.

 

asus rog strix gaming rtx 2080 ti - pcb (face avant) [cliquer pour agrandir]asus rog strix gaming rtx 2080 ti - pcb (face arrière) [cliquer pour agrandir]

Sur la face avant du PCB (gauche) les VRM dédiées au GPU sont en rouge, celles de la mémoire en vert, celles de l'USB-C en bleu et le contrôleur d'alimentation du GPU est en orange.

 

L'utilisation du double face ici a un double rôle : en plus de mieux utiliser l'espace pour éviter de rallonger la carte, les composants sont dispatchés pour isoler la chaleur dissipée : les condensateurs solides sont de l'autre côté ainsi que certains circuits de contrôle des tensions. Au-delà de ça les condensateurs sont de bonne qualité, avec une capacité élevée et une combinaison efficace entre technologie chimique classique et condensateurs solides. La séparation des blocs de VRM permet de mieux répartir la chaleur plutôt que de cumuler les 16 blocs côte à côte en plus des parties auxiliaires (mémoire, USB-C, BIOS...). A noter, un petit switch permet de varier entre deux BIOS, l'un en mode performance (standard) et l'autre en mode faible puissance.

 

asus rog strix gaming rtx 2080 ti - puces d'alimentation [cliquer pour agrandir]

L'alimentation +12V est distribuée correctement entre chaque blocs de VRMs grâce à cet ensemble de circuits afin de compenser les gros appels de courant sur les câbles d'alimentation

 

Niveau gestion de l'alimentation ASUS envoie du lourd avec 16 VRMs bien entourées. Le seul souci c'est que le contrôleur MSP2888 ne peut gérer "que" 10 phases et les MOSFET à capteur intégré utilisés ne peuvent utiliser de doubleurs de phase. Avec le PCB peint en noir mat il est difficile de percer le secret d'ASUS malheureusement, mais dans tous les cas cela reste intéressant pour bien répartir la puissance sur les étages d'alimentation. La gestion en mode intelligente réduit la perte d'efficacité à basse consommation, toutefois le risque de manger des watts en veille reste à surveiller. Autre point important, l’utilisation de deux circuits 45491 pour répartir correctement l'alimentation en +12V des VRMs pour garantir une bonne répartition de la puissance sur les premiers étages de la carte voire sur les câbles d'alimentation. C'est un point important sur une carte dont la consommation avoisine le maximum de courant accepté par les prise PCIe.

 

asus rog strix gaming rtx 2080 ti - VRM [cliquer pour agrandir]

Sur ce zoom des VRMs, nous pouvons voir que le nombre élevé de condensateurs et leur haute capacité permet d'obtenir une régulation efficace

 

Continuons avec une petite analyse GPU-Z de notre carte à base de TU102. Fait étonnant, GPU-Z ne détecte pas de variation de base des paramètres en fréquence dans le BIOS de la carte, alors qu'elle est vendue comme OC. Mais ne vous y attachez pas trop, car la valeur donnée ne tient pas compte du fonctionnement du GPU Boost 4 de NVIDIA.

 

asus rog strix gaming rtx 2080 ti gpuz

 

Déjà présenté durant le test des FE, le GPU Boost 4 apporte de gros changements au niveau de la gestion de la fréquence et de l'OC de notre carte graphique : ceux-ci sont toujours régis par la température et la puissance consommée par la carte, mais vous pouvez régler selon votre bon vouloir - et les limites électroniques de la carte - la température et la puissance maximale qui affectent la fréquence de boost. Les températures affichées sont excellentes, mais à savoir notre carte ne voulait pas passer en mode semi-passif sans retouches, peut-être un souci de programmation du BIOS. Les performances brutes affichées sont très bonnes sur le papier et nous allons donc voir ça plus en détail.

 

asus rog strix gaming rtx 2080 ti - sondes GPU-Z au repos [cliquer pour agrandir]asus rog strix gaming rtx 2080 ti - sondes gpu-z en charge [cliquer pour agrandir]

 Données GPU-Z de la ROG Strix Gaming RTX 2080 : à gauche au repos, à droite en charge

 



Les 5 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
zone limitée - permis de ragotage requisouverts aux ragoteurs logués