• Doom

Le jeu culte d'id Software est de retour avec ce reboot qui emploie bien naturellement le moteur maison aka ID Tech dans sa dernière version 6. Le jeu oublie quelque peu les effets de manche liés à la pénombre (et cette satanée lampe torche) du 3e opus pour se concentrer sur une action vive et rapide à la Quake, bien aidée par les performances de premier plan proposées par ce moteur. Nous utilisons la version Vulkan avec toutes les options poussées à leur niveau maximum et couplées au TSSAA 8X pour permettre l'usage des Async Compute sur les RADEON. Le jeu est maintenu à jour (1.1.725) via Steam et nous utilisons un déplacement reproductible pour mesurer les performances à l'aide de PresentMon.

 

Doom [cliquer pour agrandir]

[PEGI 18] > Massacre à la tronçonneuse !

 

Avec Vulkan et le Multi Engine, les RADEON sont très en forme si bien que la 470 OC parvient à devancer la GTX 1060. Son avance sur la 380X se réduit par contre à 15%.

 

 

 

• Dying Light

Dying Light est la dernière création du studio polonais Techland popularisé par son célèbre Call of Juarez, un des premiers jeux DX10 par le biais d'un patch au Chrome Engine. Avec ce nouveau titre, le moteur 3D maison passe en version 6, compatible DX11 cette fois et on abandonne le Western pour le Survival Horror. NVIDIA a collaboré avec le studio pour proposer, au travers de ses librairies Gameworks, le DOF et le HBAO+. Le jeu est testé dans sa dernière version (1.11.2) maintenue à jour via Steam et nous utilisons un déplacement reproductible mesuré à l'aide de Fraps, toutes les options au maximum et le filtrage AA inclus au moteur activé.

 

scr dying light t [cliquer pour agrandir]

Elle faiblit vraiment la lumière là ?

 

S'agissant cette fois d'un jeu TWIMTBP, les GeFORCE prennent un avantage conséquent, la RX 470 OC dispose de son côté d'un bon 20% d'avance sur la 380X.

 

 

 Retour à l'âge de pierre page suivante.



Les 100 ragots
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués