• Verdict

Pas de gros chamboulement avec cette nouvelle référence, puisque le look reprend trait pour trait celui que nous avons découvert lors du test des modèles de la série 5000. Le 7000DAirflow est par contre plus volumineux et permettra plus de folies. Il conserve les agréments que nous avions découverts lors de notre précédent test, à savoir l'intérieur modulable permettant de créer un énorme système de ventilation ou une grosse boucle de watercooling custom. Ensuite, nous trouvons l'aération latérale, qui cache un emplacement de 480 mm pour de la ventilation additionnelle ou du watercooling. Enfin, Corsair conserve le compartiment arrière qui permet de ne pas trop se soucier de son management de câbles. Le système RapidRoute est également présent, tout comme les sangles Velcro pour tout attacher.

 

Il est beau sur un bureau [cliquer pour agrandir]

 

L'équipement proposé est assez fourni, puisque le modèle dispose par exemple d'emplacements de stockage en nombre suffisant, d'un espace ventilation quasi infini, de trois ventilateurs AirGuide de 140 mm et du nécessaire de régulation pour ces derniers. Par contre la connectique externe se limite à quatre ports USB 3.0, un port USB 3.1 Type-C et les audio HD. Le modèle testé étant très aéré, Corsair ne manque pas de l'équiper de filtres aimantés sur toutes les ouvertures. Et pour finir, la plaque multi support est toujours livrée. Si vous craquez pour la version X RGB du Corsair 7000, vous y trouverez des panneaux en verre tout autour, quatre ventilateurs SP RGB Elite de 140 mm et un contrôleur iCue Commander Pro XT pour gérer tout ça. Et avec tout cela, l'installation n'oppose aucune résistance, le boîtier étant très volumineux (80 L environ).

 

Et les performances ?

Du côté des prestations, nous avons affaire à un boîtier aux nuisances sonores maîtrisées. La ventilation, bien qu'assez lourdement armée, ne fait finalement pas tant de bruit. Le modèle est ouvert, le bruit s'en échappe inévitablement, mais dans l'ensemble cela n'est pas gênant.

 

corsair 7000d airflow conclusion

En ce qui concerne les températures relevées, dans le passé nous étions confrontés à un manque de souffle des ventilateurs de la marque, ce qui provoquait la défaillance du système lors de charges intenses avec une ventilation régulée (Obsidian 500D et 750D). Depuis, les choses ont évolué dans le bon sens, et la ventilation gagne en puissance. Les AirGuides, en 120 ou 140 mm, se révèlent de précieux alliés. L'air frais entre fort et permet de bien ventiler tout l'intérieur. Les températures sont alors suffisamment bonnes dans ce modèle, même si l'on remarque une petite faiblesse sur le GPU, mais qui ne l'empêche pas d'achever sa tâche.

 

Le modèle proposé est très bien conçu. Il profite du soin d'assemblage et de finition auquel la marque nous a habitués. Les matériaux sont de bonne qualité, l'équipement tout de même conséquent et le volume intéressant. Tout cela se reflète dans le prix puisqu'il faudra débourser 259,90 € pour faire l'acquisition d'un 7000D Airflow. Offrant une surface vitrée quasi totale, plus de ventilateurs RGBisés et tout le nécessaire pour contrôler ventilation et éclairage, le 7000X RGB sera quant à lui vendu 70 € plus cher.

 

comptoir 4starsA-t-on besoin de parler du design adopté par la marque depuis l'apparition de la série 4000 ? Non, puisque nous avions beaucoup aimé ce dernier et que le 7000D Airflow reprend celui apparu sur la série 5000 en particulier. Nous y trouvons tout ce qui faisait l'intérêt de cette série, à savoir les ouvrants sur charnière, l'intérieur modulable, la facilité de mise en oeuvre, tout cela assemblé avec le plus grand soin. Bien que le modèle soit volumineux et lourd, il n'en reste pas moins agréable à manipuler. L'installation est très propre grâce au système RapidRoute et à la trappe "cache misère", ainsi qu'aux nombreux passages parsemés autour du plateau de carte mère.

 

Concernant l'équipement, le boîtier n'en est pas avare : quatre ports USB 3.0, un port Type-C, des filtres sur les aérations, six supports 3.5" pour vos disques durs, trois supports 2.5" pour des SSD, le hub de contrôle de la ventilation, la plaque multi supports sont livrés d'origine. On trouvera en plus dans le bundle de quoi modifier l'intérieur du châssis si vous avez l'intention d'enrhumer votre configuration avec de la ventilation excessive. Oui, le 7000D Airflow ne manque pas de place, avec pas moins de 12 emplacements disponibles. De base vous y trouverez trois excellents Corsair AirGuide 140 PWM qui feront du très bon travail.

 

Les performances sont convenables et nettement améliorées si on les compare à ce que proposait la marque sur ces modèles grands tours il y plusieurs années. On pense aux prestations catastrophiques de la ventilation livrée sur les Obsidian 500D par exemple. C'est de l'histoire ancienne ici, puisque les modèles livrés sont puissants. Ceci aura un léger coût en décibel, puisqu'on atteindra 48 dB à pleine dans ce boîtier. Les températures sont bien maîtrisées, cependant dans les conditions que nous imposons, elles resteront dans la tranche haute pour notre GPU.

 

Nous n'allons pas tergiverser plus longtemps pour annoncer que le Corsair 7000D Airflow mérite amplement 4 étoiles du Comptoir. Le seul reproche que nous lui ferons sera un tarif annoncé plutôt élevé à nos yeux.

 


corsair 40 noctua_40 intel_40.png Seasonic asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 

• Côté street price, ça dit quoi ?

 



Les 11 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !