• verdict

On prend les mêmes designs et on recommence ! Corsair nous livre une série de boîtiers au gabarit plus généreux, reprenant trait pour trait l'esthétique de la série 4000. Quelques agréments sont toutefois exclusifs à cette nouvelle série 5000. Nous parlons là de l'intérieur modulable, dans un premier temps. Il permet la mise en place d'un énorme système de ventilation ou d'un gros watercooling custom par exemple. Les modèles disposent d'une évacuation latérale pour permettre la mise en place d'un trio de ventilateurs sur le plateau de carte mère (à l'image du Macube 550). Ensuite, nous retrouvons le système Rapid Route, visible sur les modèles de la série 4000 également. Si malgré cela vous restez une quiche en montage, les modèles de la série 5000 disposent en plus d'un panneau amovible qui occupe tout l'espace arrière ! Mais rassurez-vous, les 25 mm d'espace devraient permettre de faire quelque chose de très propre et de bien rangé sans effort ! Voilà pour les exclus.

 

Un Corsair 5000  sur votre bureau ? [cliquer pour agrandir]

 

Concernant la qualité, nous avons affaire à du Corsair. La marque met un point d'honneur à proposer du matériel soigné, même jusque dans l'entrée de gamme. La série 5000, qui fait son apparition aujourd'hui, ne déroge pas à cette règle. L'ensemble est solide et bien assemblé. Les matériaux utilisés sont de bonne qualité et la finition ne souffre d'aucun défaut notable. Sur ce point Corsair marque un bon point.

 

L'équipement sera légèrement différent, selon que vous soyez team 5000D ou team 5000X.  Tous les modèles ont en commun la connectique externe composée de deux ports USB 3.0, d'un port USB 3.1 Type-C et du mini jack audio. Les accès sont filtrés, que ce soit à l'avant, sur le haut, le côté ou le dessous. Sous le panneau du haut, vous aurez de la place pour loger trois ventilateurs sur l'extérieur, mais réservez cela au 5000D Airflow dont la plaque est convenablement aérée. Le stockage aura de la place puisque nous comptons jusqu'à trois emplacements 3.5" et jusqu'à six emplacements de 2.5". Dans le bundle vous trouverez en plus des bandes de velcro supplémentaires, un cache spécifique si vous voulez utiliser le support de ventilation latéral et un connecteur USB 3.0 à 90° puisque le passage est étroit. Dans le boîtier, nous trouvons ensuite une plaque multisupport, qui permet d'installer vos accessoires (régulateur, éclairage, stockage additionnel, etc.) au besoin. Les boîtiers sont d'ailleurs équipés d'un concentrateur PWM pour gérer jusqu'à six ventilateurs.

 

En parlant ventilation, les modèles prendront deux directions opposées. Les deux 5000D sont équipés de deux ventilateurs 120 AirGuide. L'un est placé en aspiration à l'avant et l'autre en extraction à l'arrière du châssis, au niveau du processeur. Ce format est assez conventionnel, même si plutôt léger au regard des 40 litres à remplir. L'iCUE 5000X RGB aura une triplette de SP120 RGB Elite à son secours. Par la même occasion, ce modèle dispose d'un Lighting Node Core pour gérer l'éclairage de six ventilateurs via le logiciel iCUE. Les trois 120 mm sont placés en façade d'origine et doivent gaver d'air frais le même volume. Mais en pratique, tout ne se passe pas comme prévu.

 

Et les performances ?

Les performances pourraient être grandement améliorées sur ces modèles. Les choix que nous impose Corsair ne sont pas les plus adaptés selon nous. Si dans l'ensemble la ventilation proposée reste convenable en termes de bruit, en considérant le nombre de ventilateurs présents dans le 5000X et les ouvertures béantes dans le 5000D Airflow, elle pêchera pour assurer un refroidissement optimal dans les deux cas.

 

5000d af conclusion5000x rgb conclusion

Mieux équipé, mais moins performant, l'iCUE 5000X RGB perd sa bataille

 

Nous constatons en effet que les deux ventilateurs présents dans les 5000D ne suffiront pas à garantir silence de fonctionnement et performance de haut vol. Si vous ne comptez pas modifier cela, il faudra le prendre en compte lorsque vous choisirez votre refroidissement processeur et votre carte graphique. Le manque de pêche fera que votre régulation augmentera la vitesse de vos ventilateurs et donc le bruit.

 

L'iCUE 5000X RGB souffre de l'omniprésence de verre trempé. Corsair choisit de remplir l'avant du boîtier, comptant sur la surpression créée pour évacuer la chaleur, mais les panneaux de verre en limitent l'extraction ! Une petite correction toute bête permet de gagner en confort, en plaçant l'un des SP120 en extraction sur l'emplacement arrière. Il vous faudra jouer du tournevis et vous casserez par contre l'équilibre de votre façade colorée.

 

En l'état, d'après notre expérience, il aurait été plus judicieux de placer deux ventilateurs à l'avant des 5000D et un en extraction, et de rajouter un 120 AirGuide en extraction sur le 5000X RGB. Le potentiel de refroidissement serait ainsi amélioré et les relevés de températures bien meilleurs !

 

Concernant le prix, Corsair reste un petit pirate qui vous taxera volontiers ! Comptez 154,90 € si vous craquez pour les 5000D et 5000D Airflow, l'iCUE 5000X RGB vous coûtera 35 € de plus pour le verre trempé, les trois ventilateurs RGB et le hub de gestion d'éclairage. À ce prix, un ventilateur de plus dans chaque modèle n'aurait pas été du luxe.

 

comptoir 4stars 5000d airflowVoilà une nouvelle série toute en beauté proposée par Corsair. Elle reprend l'esthétique de la série 4000, pour un châssis bien plus volumineux. Nous retrouvons les versions D, Airflow et X RGB ici, avec les mêmes attributs selon le modèle choisi. La marque ajoute quelques fonctionnalités spécifiques, avec un cache câble amovible, un support latéral de ventilation et un panneau anti management raté à l'arrière du châssis. Le volume dans ces modèles qui partagent la même base est conséquent. La ventilation extrême y a sa place, mais pas d'origine, puisque vous devrez en ajouter ou modifier l'agencement interne pour gagner en efficacité.

 

L'équipement proposé est correct, avec de l'USB Type C, des filtres partout, des emplacements de stockage en quantité suffisante, un intérieur modulable, un cache spécifique dans le bundle et de quoi réguler et éclairer (5000X uniquement) vos ventilateurs en plus de systèmes permettant de ranger, agencer ou modifier l'intérieur des boîtiers.

 

Les prix de vente annoncés placent notre série dans le milieu/haut de gamme. L'acquisition d'un 5000D ou 5000D Airflow vous coûtera 154,90 €, ce qui reste finalement raisonnable. L'iCUE 5000X RGB, au plaquage en verre trempé et "mieux" équipé vous coûtera 35 € de plus; difficile d'avaler cette pilule au vu des résultats.

 

comptoir 3stars icue 5000x rbnMais alors, la série 5000 vaut-elle le coup ? Si l'on tient compte du soin extrême apporté à l'assemblage et à la finition, de l'équipement bien calibré, alors nous pourrions recommander sans hésiter ces modèles. Si l'on inclut la variable performances en refroidissement, là, notre côté normand refait surface : oui si vous cherchez un boîtier qui respire le haut de gamme, non si votre but est la performance optimale out of the carton ! Dans ce cas, gardez en tête qu'une modification de flux d'air est quasi obligatoire, à moins d'opter pour un AIO de qualité ou de destiner votre Corsair 5000 à accueillir une boucle de watercooling faite maison.

 

En l'état difficile de remplir le placard de cette nouvelle série avec nos 5 étoiles. L'une d'elles tombe parce qu'elle a eu trop chaud, la seconde est bancale au vu du prix demandé pour un boîtier qu'il faudra forcément modifier. Ainsi, le Corsair 5000D Airflow peut se vanter de repartir avec 4 étoiles du Comptoir, tandis que l'iCUE 5000X RGB se contentera de 3 puisqu'il ne passe pas le test de chauffe.

 


corsair 40 noctua_40 intel_40.png Seasonic asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 

• Côté street price, ça dit quoi ?

 



Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !