• LE PROTOCOLE

Afin que vous puissiez positionner la machine testée, nous avons pioché quelques benchmarks dans nos protocoles. Ainsi, avant que nous ayons une base de données fournie, il sera facile de comparer les machines selon le processeur utilisé et la carte graphique installée, aux modèles que vous avez déjà vu passer par le Comptoir, dans nos rubriques consacrées aux tests CPU ou GPU.

 

La première partie de notre dossier est réalisée en deux temps. Nous commençons par faire l'environnement de la machine. Est-ce que ça chauffe ? Est-ce que ça fait du bruit ? Pour cela, nous mesurerons les températures au repos puis selon trois scénarios de travail : multitâche léger, jeux et charge lourde. Vous aurez ainsi quatre données de températures et de nuisances sonores.

 

Dans un second temps, nous réaliserons une première série de tests en utilisant des benchmarks synthétiques. Tout cela est ensuite complété par des cas pratiques en applicatif et en jeux. Nous n'oublierons pas de passer par Linux en faisant abstraction de l'urticaire que cela peut provoquer. La suite de logiciels que nous utilisons est celle-ci :

 

• 3DMark 10 - 2.11.6866

• PCMark 10 - 2.1.2177

• 7Zip - 19.00

• VeraCrypt - 1.23 hotfix 2

• After Effects CC - 16.1.2

• Vegas Pro - 16.0.0.361

• Lightroom Classic - 8.3

• Handbrake - 1.2.2

• Visual Studio 2019 - 16.1.3

• GCC - 8.2

• Linux - 4.15.0

• Tensor Flow - 1.13

• OCCT - 4.5.1

• Apex Legends à jour

• Battlefield V à jour

• DOTA 2 à jour

 

Bien entendu, nous utilisons les dernières versions disponibles pour chaque logiciel, Windows 10 Pro (1903) 64-Bit et tous les pilotes, carte mère et graphiques, à jour. Le protocole complet est disponible ici, dans sa version la plus récente. 

 

• Température, nuisances sonores et consommation

Commençons par le commencement ! Ici vous trouverez tout ce qui concerne le bruit, les températures et la consommation des machines testées. PC allumé, après 30 minutes de repos, nous effectuons le relevé de référence : température du CPU et du GPU, nuisances sonores et consommation à la prise. Ensuite, nous relevons les mêmes informations pendant une petite session multitâches, puis en jeu (BF V, QHD Ultra, Tirailleur) et enfin pendant une charge OCCT en mode "Alimentation". Un relevé infrarouge est également réalisé pendant cette dernière tâche. Voici les résultats :

 

 

Huit coeurs dans un si petit espace, nous n'attendions pas une grosse prestation. Le blower et la chambre à vapeur posés sur l'i9-9980HK ne brillent pas par leurs capacités. Si au repos, le delta relevé est tout à fait correct, dès que l'on monte en charge, la température augmente d'un coup. Lors de petits travaux, ça passe encore, mais en jeux ou lors d'une charge plus lourde, le compteur explose ! Vous lisez bien, plus de 70 °C de delta en jeux ou sous une contrainte élevée. OCCT s'emballe à la vue de ce nombre et coupe la charge après une dizaine de minutes. La carte graphique ne présente pour sa part aucun signe de faiblesse, même si le fourCore i9-9980HK chauffe derrière.

 

Les nuisances sonores c'est pas son fort au NUC 9 Extreme. Si l'engin est ne s'entend que très peu lorsqu'il est au repos, le bruit qu'il génère décolle lorsque l'i9 bosse. La machine se fait entendre avec un bon 43 dB en cas de charge modérée. En jeux, c'en est presque pénible. Nous relevons un gros 48 dB lorsque le blower se met en branle. La carte graphique pousse aussi, mais dans une moindre mesure. Ce qui permet de limiter la casse.

 

Du côté de la consommation, le NUC 9 Extreme se contente de peu lorsqu'il n'est pas employé. Nous mesurons près de 36 W aspirés au repos (le double d'un NUC classique). En cas de charge modérée, il aura besoin de 165 W. La consommation varie entre 120 et 170 W selon le cas. C'est lors de nos sessions de jeux que nous avons relevé la plus forte consommation, ce qui reste logique. Là, l'appareil a eu besoin de 255 W pour faire tourner son i9 et sa RTX 2070. Quant à la session de charge intense, elle n'aura demandé "que" 240 W pendant les 10 minutes de fonctionnement.

 

Côté carte graphique au repos, système semi passif [cliquer pour agrandir]The Element lorsqu'il n'est pas sollicité [cliquer pour agrandir]

Carte grahique et module i9 au repos

 

ça tourne pendant la charge côté GPU [cliquer pour agrandir]La température grimpe sur le Compute Element [cliquer pour agrandir]

Pendant la charge...

 

• Le stockage

En ce qui concerne le stockage, nous testons la ou les unités livrées. Nous utilisons un lot de neuf fichiers d'un Go chacun que nous transférons depuis un SSD de stockage vers les unités installées, puis en sens inverse. Nous réalisons ensuite un relevé avec CrystalDiskMark sur chacun des disques durs. Voici les résultats :

 

 

Le NUC 9 Extreme que nous avons reçu est (très) bien armé côté stockage. L'Optane 905p et le SSD Kingston KC2000 sont particulièrement performants sur le papier. La mesure faite via CrystalDiskMark indique des débit de plus de 2000 Mo/s sur chacun des SSD.

 

En pratique, ils ne donneront pas tout ce qu'ils ont sous le pied, mais les transferts se passe extrêmement vite. Nous relevons environ 900 Mo/s en lecture sur chacune des unités installées et plus de 1200 Mo/s en écriture sur le KC2000, contre 1190 Mo/s avec l'Optane 905p. Autant dire que ça fuse !

 

• Un petit coup de benchmarks avant de passer à la pratique

Partons un instant du côté des benchmarks 3DMark et PCMark 10. On lance une passe de chacun des benchmarks afin de positionner la machine testée dans un classement, lorsque le panel sera un peu plus fourni. Voilà ce qui ressort pour le modèle du jour :

 

 

3DMARK 10 et PCMARK 10 permettent de découvrir une machine polyvalente, aussi bien à l'aise dans le travail, elle le sera tout autant en jeux. Il faudra par contre se contenter d'un affichage en QHD pour profiter du plein potentiel du NUC 9 Extrem ou alors vous devrez faire des concessions pour grimper en 4K.

 

PCMARK 10 ne fait que confirmer les capacités du mini PC et nous permet de voir qu'il vient se placer logiquement un peu en retrait du PC d'Infomax que nous avions testé le mois dernier, puisque moins bien armé côté GPU. Le résultat est très bon et la machine sera à l'aise dans les tâches courantes comme celles un peu plus gourmandes en ressources.



sommaire

Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !