• Présentation

 

L'emballage [cliquer pour agrandir]Et l'écrin ! [cliquer pour agrandir]

Intel fait les choses bien pour son NUC 9 Extreme kit

 

Intel met le paquet dans la présentation avec un packaging qui vaut le coup d'oeil. Nous parlons rarement de cela, mais il faut le voir. D'ailleurs le voilà en photo. La boîte blindée est fermée par une ceinture, elle s'ouvre par le dessus pour libérer le petit boîtier. C'est assez esthétique et laisse deviner que l'écrin est fait pour un bijou de luxe.

 

Le PC dans son coffret [cliquer pour agrandir]

Une fois le coffret ouvert

 

La machine elle-même reste compacte, bien qu'éloignée des NUC que nous avons l'habitude de voir. Elle mesure 238 mm de longueur,  216 mm de hauteur et 96 mm de largeur, pour un volume de 5 litres et un poids de pas très lourd équipé comme nous l'avons reçu.

 

Le  [cliquer pour agrandir]Les côtés très aérés du boîtier [cliquer pour agrandir]

Un petit tour du propriétaire

 

Façade et arrière en détails [cliquer pour agrandir]Le châssis à beaucoup de style dans sa robe noire et résille (plutôt mesh, mais résille c'est plus sexy). L'avant du boîtier met à disposition deux ports USB 3.1 Gen 2 Type-A et un lecteur de carte mémoire. Le bouton de mise en marche est lui aussi placé sur la façade.

 

Les côtés sont constitués de panneaux de mesh affichant une jolie tête de mort de chaque côté. à l'arrière nous trouvons quatre slots PCIe, tous occupés. Les deux premiers le sont par le Compute Element (ou The Element) qui laisse apparaître toute sa connectique. On trouve 4 ports USB 3.2 Gen 2 Type A, deux ports Thunderbolt 3/USB 3.2 Gen 2 Type-C. La "carte" dispose également d'une sortie HDMI et de deux RJ45 1GbE. Le reste est occupé par une carte graphique qui nous laisse entrevoir ses sorties HDMI, DP et DVI. En dessous de tout cela, nous voyons le petit bloc d'alimentation au format Flex ATX.

 

• L'intérieur

 

Quand on ouvre le bébé [cliquer pour agrandir]Côté Element [cliquer pour agrandir]

L'intérieur du "NUC"

 

Pour accéder à l'intérieur, il faut retirer le haut. Deux vis maintiennent un support de ventilation extractible. Le support est équipé de deux ventilateurs de 80 mm alimentés par un connecteur intégré au châssis. De là nous pouvons retirer les panneaux en mesh et les montants qui peuvent gêner l'accès.

 

Toutes les couches du sandwich  [cliquer pour agrandir]

Pas de place pour y glisser un doigt !

 

nuc 9 extreme elements t [cliquer pour agrandir]Nous trouvons dans le kit une RTX 2070 Dual Mini de chez Asus, conçue pour ce boîtier. Elle est aussi imposante que le Compute Element qui embarque tout le reste. On l'enlève pour accéder au reste. 

 

The Element se dévoile, avec son ventilateur radial. Nous continuons de creuser en retirant les différents connecteurs branchés sur la carte. Une fois libéré de ses entraves, nous pouvons enlever le Compute Element, qui est alimenté par un connecteur PCIe 8 pins.

 

Nous avons libéré la base board, le PCB qui supporte le tout. Nous y voyons deux ports PCIe 16X et un port PCIe 4X, condamné si vous installez un GPU. Nous apercevons ensuite un radiateur sous lequel nous trouvons un Intel Optane 905p de 380 Go. Le bloc d'alimentation est juste en dessous du PCB. Il s'agit d'un bloc FSP Flex ATX 80+ Platinum de 500W.

 

La base bord [cliquer pour agrandir]

La base board ici même

 

 

The Element sans le capot [cliquer pour agrandir]The Element embarque les organes du PC dans un format de carte graphique. L'accès se fait en retirant le carénage nous trouvons le top de ce qu'accueille pour l'heure le module, à savoir le Core i9-9980HK (8c/16t) cadencé à 2.4 GHz, annonçant un boost à 5 GHz, tout ça dans une enveloppe thermique qui ne devra pas dépasser les 45 W. Le processeur est associé à un iGPU Intel Graphics 630. Nous voyons également deux slots SoDIMM, occupés par 16 Go de DDR4 2666 MHz (de chez Kingston). Pour le stockage nous avons droit à deux ports M.2 PCIe/SATA dont l'un est occupé par une SSD Kingston KC2000 de 1 To. Voilà l'équipement du kit presse, mais vous serez libre de configurer le vôtre comme vous le souhaitez. Enfin, la connectivité est assurée par une puce Intel AX200 qui distribuera des ondes Wi-Fi 6 (802.11ax) et de la dent bleue en révision 5.

 

L'optane 905p de 380 Go [cliquer pour agrandir]

L'optane 905p 380 Go au format M. 2 22110

 

Le système de refroidissement se compose d'une chambre à vapeur en cuivre et d'un radiateur en aluminium. Un simple blower est chargé de dissiper la chaleur dégagée par l'octo-core.

 

La face cachée du radiateur [cliquer pour agrandir]Le radiateur en alu qui doit dissiper les Watts ! [cliquer pour agrandir]

C'est ce radiateur qui est chargé de rafraîchir l'i9

 

The Element devrait être disponible en plusieurs versions : l'i9 comme ici ($1350), un Quad-Core i3-9300H à un peu plus de $1000, ou un hexa-core i7-9750H vendu autour des $1250, tout ça hors taxe bien sûr. La version Pro embarquera un Xeon V-Pro ou un i7-9850H. C'est donc cette partie qui assurera la modularité de l'ensemble. L'idée est de pouvoir upgrader votre machine en changeant cet élément tout entier, en choisissant ou non d'installer une carte graphique et en choisissant vous-même votre mémoire et votre stockage.



Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !