Test • Intel NUC10i5FNKPA2

 • Protocole

Les machines testées étant vendues "complètes" dans notre cas, nous n'apportons aucun élément ni aucune modification à la configuration initiale. Le test proposé se compose de trois étapes. Lors de la première étape, nous faisons le point sur l'environnement de la machine, avec un relevé des températures, nuisances sonores et consommation selon l'activité de celles-ci. Nous enchainons ensuite par les performances globales sur des benchmarks synthétiques histoire de jauger nos machines. Lorsque la machine en est capable, nous entamerons la partie ludique, avec un coup de 3DMark 10, suivi de trois jeux : DOTA 2, Rocket League et Apex Legends benchés pour notre plaisir. Cette troisième et dernière partie se conclut par le relevé du taux d'occupation du PC lors de la lecture de vidéos 4K. Bien entendu, avant de procéder, nous nous assurons d'avoir la dernière version des logiciels, drivers et OS utilisés.

 

• L'environnement

 

 

Pour notre première série de mesures, attaquons-nous à l'environnement de la machine. Les températures proposées sont celles relevées sur le processeur. Ici encore, nous n'avons pas pu distinguer la température de l'iGPU, d'où son absence. Pour ce qui est de l'i5-10210U, la température au repos est bien maîtrisée. Nous relevons un delta d'un peu plus de 16 °C lorsque le processeur n'est pas sollicité. Lors du visionnage en 4K nous n'excédons pas les 24 °C. Par contre, espace confiné oblige, lors d'une très forte sollicitation, la température grimpe fortement avec plus de 65 °C relevés en pic. Le radiateur en cuivre permet de bien dissiper la chaleur en cas de charge modérée, mais se fera déborder sur des charges plus intenses, en attendant que le blower s'active.

 

Côté consommation, nous sommes bien plus à l'aise que sur la génération précédente ou que l'i3-10110U qui équipe le Cubi 5 10M. Nous relevons une consommation de moins de 14 W au repos, pas loin de 23 W lors de la lecture du film en 4K et un dernier relevé un poil sous les 60 W lors du stress le plus important. Le gain par rapport à la génération précédente de processeurs et évident ici.

 

En ce qui concerne les nuisances sonores, nous relevons un léger mieux avec ce modèle. Au repos, la trace laissée par le mini PC est infime puisqu'il se fond dans le  bruit ambiant, avec seulement 31.1 dB mesurés. Lors de la lecture vidéo, nous retrouvons un appareil légèrement audible, qui jusque là n'est pas gênant; le relevé est de près de 39 dB lors de ce test. Il faudra le solliciter pleinement pour entendre ronfler le NUC10i5FNKPA2. On reste tout de même sous les 50 dB, mais l'engin devient pénible à supporter avec ses élans de ventilation.

 

• Quelques travaux

Pour cette seconde partie, nous effectuons quelques tâches du quotidien sur nos PC. La suite PCMARK 10 nous permet de simuler pas mal de situations et vous permettra de situer facilement la modèle qui vous intéresse, compte tenu de la popularité du benchmark. Nous effectuerons ensuite une série de petites tâches et un rendu sous Cinebench (R15 et R20), afin que vous puissiez aisément positionner les machines en test.

 

benchmark proto

 

 

 

PCMARK 10 nous permet de situer notre appareil. Il prend place sous les deux NUC de génération précédente sur le score global. Les deux modèles embarquant de l'i3 sont plus en retrait. En regardant en détail il se tire la bourre avec l'i5-8265U qu'il talonne de très près. L'avantage des NUC8 dans le dernier bench est dû à la présence de la puce Radeon 540X, qui permet de jouer à des jeux légers avec ces modèles.

 

En ce qui concerne les tâches courantes, la machine ne fera pas défaut, même si l'on constate un léger retrait lors du test de compression par rapport aux puces de génération précédente. Le cryptage se fait par contre aussi aisément qu'avec l'i7. Sur le test de rendu enfin, on se retrouve avec un processeur bien plus performant sur les deux benchmarks. La puce moins poussive permettra d'être à l'aise comme vous pouvez le voir.



Un poil avant ?

Du retard pour le 3 nm de Samsung... à cause du Coronavirus ?

Un peu plus tard ...

La rumeur de la rumeur de la rumeur du lancement de Comet Lake-S !

Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !