• Présentation

 

La façade en verre du H1 [cliquer pour agrandir]La plaque arrière, très aérée, sur le H1 [cliquer pour agrandir]

La façade et l'arrière du H1 de NZXT

 

NZXT H1
Couleur Noir ou blanc
Famille Mini tour
Dimensions 387.7 x 187 x 187.6 (HxLxP en mm)
Poids

6.5 kg

Matériaux Alu, acier et verre trempé
Formats de carte mère Mini-ITX
Baies 5,25" na !
Baies 3,5" nope !
Baies 2,5" 2
Restrictions

CPU :  35 mm

GPU : 315 mm

PSU : SFX-L

Connectique en façade 1 x USB 3.1 Type-A / 1 x USB 3.1 Type-C /Jack audio
Ventilation

1 x Aer P140

Prix officiel

349 €

Garantie 3 ans

Le H1 de NZXT se présente sous la forme d'une tour verticale de 387.7 mm de hauteur, 187 mm de largeur et 187.6 mm de profondeur. Le poids du modèle est de 6.5 Kg, ce qui s'explique par la présence d'une alimentation et d'un système de refroidissement intégré.

 

Le NZXT H1 [cliquer pour agrandir]

 

Le dessus du boîtier et le fond, avec toutes les connectiques disponibles [cliquer pour agrandir]L'avant dispose d'un panneau en verre trempé maintenu par des ergots, comme on peut le voir sur les Hxxx de la marque. Les côtés sont entièrement percés afin de faciliter la circulation de l'air dans le boîtier. Enfin, l'arrière dispose d'une plaque extractible aérée elle aussi et qui présente un "détalonnage" sur sa partie basse. Cet espace permet de passer vos câbles.

 

Avant de voir le fond, découvrons le dessus. Le haut du boîtier est particulièrement dépouillé, comme nous le voyons généralement sur les modèles de la gamme. Vous trouverez ici le bouton de mise en route de la machine, un port USB 3.1 Gen 1 Type-A et un port USB 3.1 Gen 2 Type-C.

 

Au fond du châssis vous trouverez l'I/O Shield et deux slots d'extension PCIe. L'espace disponible est d'environ 70 mm, c'est suffisant pour des connecteurs DP standard ou une clé USB (Emtec C410 dans notre cas). Si vous devez utiliser un adaptateur pour votre affichage, préférez donc un modèle à rallonge sous peine de ne pas pouvoir reposer votre boîtier. On remarque enfin la présence d'un connecteur d'alimentation déporté.

 

nzxt h1 dimensions

 

Alain Terieur

Alimentation et plateau [cliquer pour agrandir]Compartiment GPU [cliquer pour agrandir]Côté AIO et alimentation (encore) [cliquer pour agrandir]

L'intérieur du H1, étriqué vu le format adopté

 

Pour accéder aux entrailles du boîtier, il faut dans un premier temps retirer les deux panneaux amovibles. Une fois la tâche accomplie, soulevez la carcasse tout simplement. Le châssis à nu, nous pouvons apprécier l'agencement.

 

Le bloc d'alimentation SFX, signé NZXT [cliquer pour agrandir]Le câblage et l'espace dédié aux SSD [cliquer pour agrandir]

L'espace réservé à l'alimentation (modulaire) et au stockage

 

Nous trouvons un intérieur coupé en deux. La partie de droite est réservée au GPU. Le boîtier est équipé d'un riser spécifique pour permettre le déport de la carte graphique et vous pouvez y caller un modèle de 305 mm, du moment qu'il ne dépasse pas es 145 mm d'épaisseur (2.5 slots). De l'autre côté, sur la partie haute, le H1 est équipé d'une trappe. Derrière cette trappe se trouve l'alimentation. Le bloc installé est un S650, bloc modulaire au format SFX d'origine Seasonic à l'instar des récents blocs de la série C, d'une puissance de 650W et qui dispose d'une certification 80+ Gold.

 

h1 cooling 1 t [cliquer pour agrandir]À gauche, vous pouvez voir la trappe d'accès sur laquelle est fixé l'AIO. Le kit installé est un dérivé du Kraken M22, mais au format 140 mm. La pompe se trouve sur le radiateur, tandis que le bloc de refroidissement n'embarque que la cold plate et l'arrivée de liquide. Comme toujours, la finition est au top, avec des tuyaux gainés et un assemblage soigné. Le brassage de l'air est confié à un Aer P140, modèle PWM qui tournera jusqu'à 1800 tpm et brassera jusqu'à 166,8 m3 d'air à l'heure. Il est positionné en aspiration, le flux d'air devant se frayer un chemin entre le radiateur et la carcasse du boîtier.

 

Sous l'AIO se trouve le plateau de carte mère qui ne supporte que le format Mini ITX. Sur le haut, NZXT à placé le câblage et de quoi fixer tout ça. C'est à peu près tout ce qu'il y a à voir dans le boîtier.

 

• Le montage

Respectez bien le positionnement des tuyaux avant de fermer la trappe [cliquer pour agrandir]Pour le montage il faut garder la trappe de l'AIO ouverte. Installez la carte mère sur son support, préalablement équipée de la backplate du système de refroidissement. Notez que celui-ci n'est compatible qu'avec les plateformes AMD AM4 et antérieur, ainsi que les LGA-775 et LGA-115x chez Intel. Avant de mettre en place le bloc de refroidissement, procédez à la connexion des différents câbles.

 

Dans notre cas, les câbles de l'alimentation sont trop courts et ne nous permettent pas d'utiliser la MSI Z87i. Nous sommes contraints d'utiliser l'Asus RoG qui dispose de connecteurs électriques à droite du socket. Ce changement effectué, nous avons pu tout connecter : Alimentation, EPS 12V, header, USB etc. La carte mère parée, il ne reste qu'à visser le bloc de refroidissement de l'AIO. Pour refermer la trappe, il faut impérativement tourner les tuyaux dans le sens indiqué (c'est-à-dire vers l'extérieur). Assurez-vous ensuite de ne pas utiliser de mémoire haute (moins de 45 mm) sous peine de ne pas pouvoir refermer le compartiment.

 

Le riser PCIe est bien pensé et s'installe sans problème. Une fois connecté, le support est à même d'accueillir votre GPU. La fixation se fait derrière le plateau et la carte graphique devrait pouvoir respirer par la plaque aérée. Il y a pas mal de manoeuvres à effectuer pour le montage de la configuration, mais cela se révèle finalement assez simple. Une fois que tout est en place, refermez le boîtier et le H1 est prêt.

 

En ce qui concerne le prix de vente du H1, il est annoncé à 349 €, avec une garantie de 3 ans. NZXT indique un prix global de 250 € pour les éléments livrés en plus du boîtier, à savoir le bloc d'alimentation, l'AIO 140 mm et la carte PCIe pour le branchement du GPU. Le châssis en lui-même coûterait donc 99 €.



Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !