Il y a quelques jours, nous vous causions de l’entrée fracassante de l’Oculus Quest 2e du nom dans l’enquête mensuelle concernant le matériel utilisé par les joueurs passant par la plateforme Steam. En effet, du fait d’un prix plancher et de caractéristiques alléchantes — il ne lui manque qu’un slot microSD pour devenir l’arme ultime en matière de VR "accessible" — le casque convainc, notamment par sa fiche technique permettant de jouer sans PC - pratique pour les joueurs en manque de nouveauté dans les temps de pénurie qui sont les nôtres.

 

occulus quest 2

 

Or, il semblerait que Facebook, la maison-mère d’Oculus, ait gardé un atout supplémentaire dans sa manche. Alors que l’écran, à la base de définition 3664x1920 px, tournait à la sortie à 72 Hz, une mise à jour a permis de passer à 90 Hz en novembre dernier, mais ce ne serait pas terminé. En effet, la dalle embarquée aurait, en fait, les capacités d’atteindre 120 Hz, mais cela ne serait pas activé afin de ménager la batterie et limiter la chauffe des composants.

 

La source de ce bruit de couloir n’est autre qu’Andrew "Boz" Bosworth, le vice-président de Facebook Reality Labs, qui a répondu avec un pouce tourné vers le haut à la question « Le Quest 2 bénéficiera-t-il d’une mise à jour 120 Hz ? ». Bref, pas de quoi remplacer encore une annonce officielle, mais les arguments avancés semblent crédibles, d’autant plus que les 90 Hz nouvellement acquis étaient disponibles dès la sortie « à titre expérimental » : de quoi renforcer l’hypothèse d’une partie logicielle encore trop embryonnaire pour ces hauts taux de rafraîchissement. Affaire à suivre ! (Source : RoadToVR)


Un poil avant ?

Le RPG basé sur le roi Arthur de NeocoreGames testé

Un peu plus tard ...

Taux de pannes Zen 3 : pas du tout en défaut en France

 D'abord 72 Hz, puis 90 Hz, finalement (peut-être) 120 Hz... Vers l'infini, et au-delà ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Les 7 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !