L'après-midi du dernier jour de l'année 2019, l'usine de Samsung située à Hwaseong avait apparemment été victime d'une coupure de courant d'environ une minute, selon Reuters citant lui-même l'agence coréenne Yonhap. En conséquence, certaines lignes de production de puces DRAM et NAND avaient été arrêtées, et une source "proche de l'affaire" estime que les dégâts se chiffreront probablement en plusieurs millions de dollars de "perdus" pour Samsung.

 

La fabrication de semiconducteur étant un procédé très sensible, la moindre irrégularité de courant à n'importe quelle étape de la production où chaque seconde compte peut facilement envoyer des batchs entiers à la poubelle. À titre d'exemple, une coupure de 30 minutes de long avait infligé en 2018 chez Samsung une perte de 43,32 millions de dollars; on peut aussi citer l'incident (trop) semblable de juillet 2019 chez Toshiba (Kioxia) / Western Digital. Pour  le dernier incident en date,  il parait que la cause avait été externe, l'origine de la coupure fût apparemment imputée à une faute d'un câble de transmission régional.

 

Quoi qu'il en soit vraiment, Samsung aurait nécessité jusqu'à deux jours après l'incident avant de pouvoir relancer intégralement la machine. Dans ce contexte, un analyste cité par Yonhap estime que cela permettrait au moins au fabricant de se débarrasser un peu de son inventaire croissant de NAND et DRAM, alors que le marché connait quelques ralentissements temporaires marqués par des cours en bernes, et on sait combien les producteurs cherchent déjà à les contrôler en retardant certaines expansions d'usines.

 

 Bref, coïncidence ? On a beau vouloir repousser autant que possible les idées un pwàl complotistes (parce que ça n'en finirait jamais), on ne peut s'empêcher de considérer toujours avec suspicion cette énième coupure de courant d'un des géants de cette industrie en pointe de la technologie et il ne fait presque aucun doute que Samsung amortira sans hésitation ni difficulté les pertes enregistrées auprès de sa clientèle. En fin de compte, à défaut d'une catastrophe naturelle, quoi de mieux que de se saboter soi-même pour tenter d'influencer "légalement", ne serait-ce qu'un peu le marché, et pour terminer 2019 en beauté et entamer 2020 d'un bon pied ?

 

meme when things are going too well self sabotage

 Et hop, ça (re)commence ! La première coupure de courant de 2020 est d'origine Samsung-ienne !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !