Mushkin est le genre de constructeur dont on n'entend pas parler des masses dans nos contrées, et pour cause ses produits ne sont pas particulièrement aisés à dénicher chez nos revendeurs locaux, hormis peut-être la branche FR de Mamazone. Pourtant, à l'ombre des géants américains et coréens, l'américain Mushkin assure bel et bien une présence sur les marchés notamment de la mémoire vive et du stockage et il n'est pas rare qu'il le fasse en tirant les prix vers le bas, à défaut de dominer sur le haut du panier.

Désormais officiellement lancée, la gamme Helix-L avait déjà été présentée au CES 2019 et il s'agit d'une succession à la série Helix première du nom de 2017. Au menu, trois capacités, de la NAND TLC, un contrôleur Silicon Motion et le tout sur un format M.2 2280 NVMe, destiné à supplanter le SATA incessamment sous peu.

 

mushkin helix l ssd nvme

 

Mushkin Helix-L250 Go500 Go1 To
Format-Protocole

M.2 2280 - NVMe 1.3

PCIe Gen3 x4

NAND 3D TLC (Micron ??)
Contrôleur Silicon Motion SM2263XT (détaillé ici)
Cache DRAM Y'en a pas !
Lecture séquentielle (max.) 2010 Mo/s 2105 Mo/s 2110 Mo/s
Écriture séquentielle (max.) 1250 Mo/s 1670 Mo/s 1700 Mo/s
Lecture Aléatoire 4K 200 000 IOPS 240 000 IOPS 240 000 IOPS
Écriture Aléatoire 260 000 IOPS 260 000 IOPS 260 000 IOPS

Endurance

TBW : 150 To

DWPD : 0,548

136,98 Go/jour

TBW : 300 To

DWPD : 0,548

273,97 Go/jour

TBW : 600 To

DWPD : 0,548

547,95 Go/jour

Conso min/max 0,3/4,5W 0,3/5W 0,3/5,3W
Autres p'tits trucs ?

LDPC ECC integrée

Protection maison MEDS

Compatible HMB (Host Memory Buffer)

SLC Caching

SMART

Prix (US) ~41$ ~63$ ~118$
Garantie 3 ans

 

C'est bien de l'entrée de gamme NVMe à l'image du contrôleur Silicon Micron embarqué, issu d'une série annoncée en août 2017 (une petite éternité). Étrangement, les Helix-L n'exploitent toutefois pas pleinement les capacités en lecture du module SM2262XT, qui plafonne en principe à 2400 Mo/s. L'origine de la NAND 3D TLC n'est pas précisée, mais le constructeur utilise habituellement de la mémoire Flash signée Micron, et on suppute qu'il s'agira fort probablement aussi de "l'ancienne" génération en 64 ou 72 couches dont les tarifs se sont effondrés depuis 2018

 

Dans l'ensemble, c'est moins rapide que la première série Hélix qui moulinait avec de la NAND MLC et un contrôleur SM2260, mais ce glissement s'est visiblement opéré en faveur de la gamme Pilot apparue en mai 2018, et pour laquelle une relève est d'ailleurs également au programme encore pour cette année. On s'étonnera aussi un peu de l'absence d'un modèle 2To, mais celui arrivera peut-être un peu plus tard.

Les tarifs n'ont pas été précisés par le constructeur, néanmoins les SSD sont déjà référencés chez certains revendeurs US aux prix moyens indiqués dans le tableau. L'offre se positionnerait donc relativement au niveau des SSD P1 de Crucial (dont les prix ont bien chuté depuis le lancement), toutefois, ceux-ci exploitent de la NAND QLC. Les Hélix-L sont loin d'être des foudres de guerre du SSD NVMe, mais ça suffira largement pour mettre à la rue un bon vieux SSD SATA.

 


Un poil avant ?

Embargo Huawei : Intel, AMD, Qualcomm...Qui aurait le plus à perdre ?

Un peu plus tard ...

Intel sécurise sa première place dans la course aux plus grands fournisseurs de semiconducteurs

 Du nouveau SSD NVMe d'entrée de gamme pas trop cher avec de la NAND TLC, chez Mushkin ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
1 pauvre ragot
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !