Alors que la NAND 64 couches TLC se répand sur le marché, la génération future se doit d'être sur les rails afin de suivre la cadence. C'est le cas chez SK Hynix, où la NAND 3D à 72 couches est en phase finale de développement. On en avait déjà eu vent en avril lavigne de l'année 2017 ; où SK Hynix annonçait fièrement ses puces de 256 Gb. L'eau a coulé sous les ponts, et désormais les 72 couches permettent de fabriquer des puces de 512 Gb (64 Go), crédiou, ça va vite !

 

sk hynix

 

Grâce a cette technologie, il devient possible de fabriquer des SSD de 4 To, soit le double de la quantité maximale proposée par les puces de 256 Gb, suffisant pour remplacer les disques durs ? En outre, SK Hynix aurait bossé sur un firmware maison, permettant d'assurer des débits de 560 Mo/s et lecture et 515 Mo/s en écriture séquentielle ; les performances en lecture/écriture aléatoire seraient de respectivement de 98 000 et de 32 000 IOPS.

 

Enfin, les premiers SSD PCIe 72-couches de la firme sont en livraison aux partenaires professionnels, la production de masse enclenchée, avec des débits astronomiques séquentiels de 2 700 et 1 100 Mo/s pour le modèle d'un To (230 000 et 35 000 IOPS en aléatoire). On espère voir également ces produits sur le marché grand public ; ce qui permettrait de faire baisser le cours des SSD, chose agréable en ces temps de plumage grâce au cours élevé de la RAM et des cartes graphiques !(Source : DigiTimes)

 Pour les entreprises principalement, ces 72 couches permettront de réaliser des puces de 512 Gb. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 7 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !