Que Microsoft a quelque chose avec les calculatrices, ça n'est pas un fait nouveau. Mais quand il ne s'agit pas de libérer ses sources, c'est à des fans moins officiels de triturer le système.

 

C'est le cas de notre champion du jour, qui a décidé de reprogrammer sa calculatrice pour faire tourner la version IoT Core - prévue à la base pour le Raspberry Pi et certains autres rares périphériques connectés de la firme. Du fait d'une définition très limite de 320 x 240 px, impossible de lire le code d'erreur affiché (est-ce vraiment surprenant ?) ni d'obtenir une quelconque interface correcte. Il faut dire que même une fois les premières erreurs passées, le chemin est encore long jusqu'au bureau... dont la présence même est incertaine, 256 Mo de RAM obligent.

 

Ça boot, ça boot ? [cliquer pour agrandir]

De quoi avoir la bonne excuse des BSOD lors des moments cruciaux type interrogations écrites ?

 

Certes, le modèle est un bousin tactile clairement pas du premier prix, ce qui relativise l'exploit. Néanmoins, il est amusant de constater qu'en dépit de la lourdeur de l'OS - à l'utilisation comme en espace disque - la Raymonde a toujours une version extrêmement allégée de son bébé et facilement adaptable. Clairement pas de quoi retenter l'aventure Windows CE (la Surface Pro X essuie déjà suffisamment les plâtres), mais peut-être suffisamment pour garder en réserve des projets de micro-ordinateurs. Saluons en tout cas la merveilleuse bidouille ! (Source : WindowsLatest)


Un poil avant ?

Navi 23, le GPU AMD prévu pour revenir aux affaires sur le HEDT ?

Un peu plus tard ...

Gamotron • Quelques amuse-bouches en ce début novembre

 Un modèle tactile de chez HP serait suffisant pour lancer Windows 10 IoT Core : étonnant ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !