Vendredi dernier sortait la version 4.6 de WINE, le populaire non-émulateur permettant de faire tourner des binaires Windows 32 et 64 bits sous Linux, et servant de base au service SteamPlay de Valve. Ce dernier est censé, à terme, offrir une compatibilité quasi complète du catalogue vidéoludique de la firme aux Linuxiens.

 

Cependant, nous sommes à l'heure actuelle loin du compte : bon nombre d'applications sont lentes, voire inutilisables. Pour pallier aux microsaccades et bénéficier des dernières nouveautés, les premières lignes d'un convertisseur DirectX vers Vulkan ont été intégrées à la dernière mouture, ce qui permettrait des meilleures performances (en particulier sur des projets similaires pour MacOS) par rapport au traducteur actuel utilisant OpenGL. On peut également penser à un support du Ray Tracing sur les jeux compatibles, mais cela reste de la pure théorie à l'heure actuelle.

 

Si cela semble prometteur, sa disponibilité par le grand public ne devrait pas être possible avant au moins WINE 5.0 planifié pour 2020, autant dire que ce n'est pas ce qui nous fait le plus baver à court terme. En effet, dans la dernière version Wine-Staging de cette mouture 4.6 venait également des améliorations majeures dans le support des applications multithreadées, ce qui concerne en fait tous les triples A sortis ces dernières années ainsi que la plupart des logiciels lourds. Comment cela se fait-il ? Un bug vieux d'au moins cinq ans sur les primitives de synchronisations des threads a tout simplement été corrigé, via une réimplémentation du système se basant sur la version Linux de la chose. Notez que ce support n'est pas encore activé par défaut, il vous faudra pour cela régler la variable d'environnement WINEESYNC à 1.

 

Si le gain n'est pas encore quantifié, il devrait être assez important pour les machines à grand nombre de cœurs, un bon point quand Linux est nativement peu gourmand au niveau CPU. Cela ne suffira par contre probablement pas à faire bouger les Windowsiens de leurs habitudes, surtout au vu de l'activation de la chose ! (Source : Phoronix)

 

wine logo

 


Un poil avant ?

Comptoiroscope • Anno 1800 : graphismes, frame rate, presets et DirectX

Un peu plus tard ...

Un test de la monumentale RTX 2080 Ti Matrix

Les 15 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !