chrome nouveau logoLa consommation en mémoire centrale des navigateurs ressemble aux promesses électorales : "Je vous promets plus d'emploi, plus de sécurité, plus d'aides, moins d'impôts, blablabli etc". Adaptée au milieu du navigateur, la phrase donnerait un truc du genre "je vous promets un navigateur plus rapide, plus efficace, bourré d'extensions, et qui pompera beaucoup moins de RAM centrale, blablabli etc". Et à chaque fois, on est déçus parce qu'on se rend compte que les promesses, ça ne dépasse pas le stade du bulletin dans la burne l'urne. Pourtant, avec Chrome 55 qui est en phase de développement, Google nous promet que cette fois, ça va changer ! Il y a plusieurs axes de travail qui sont définis : le Garbage Collector et les analyses temps réel du moteur et de ses compileurs lors de l'exécution des scripts des pages.

 

En effet, l'équipe de développement a bossé sur le moteur V8 Java Script, et a obtenu des résultats agressifs selon ses outils de mesure de télémétrie. En fait, l'enjeu est important, car si sur PC la quantité de RAM disponible est rarement un souci pour les performances générales dans un cadre d'utilisation normale, sur appareils mobiles, ça peut poser des problèmes. Pour des bousins de 512Mo de RAM par exemple, la priorité des informations chargées est donnée à la latence et au débit au détriment de la mémoire centrale qui peut se voir vite saturée avec quelques pages ouvertes, ce qui génère des processus "suspendus" par le navigateur. Sur PC en revanche, c'est moins problématique même si les adeptes du multi-onglets peuvent rencontrer des plantages. Le Garbage Collector, traduit langoureusement par collection d'ordures, est ce procédé qui permet de vider la mémoire rapidement des données téléchargées par les pages, et il sera donc plus efficace sur des machines de moins de 512Mo. Sur des bousins avec plus de RAM, il n'aura pas besoin d'être continuellement à la tâche de nettoyage.

 

courtemanche

C'est bouleversifiant !

 

Autre façon d'améliorer cette consommation : le moteur V8 analyse les scripts des pages en même temps qu'elles sont téléchargées. Les zones RAM utilisées pour le chargement sont lues plus vite par le moteur puisque plus "en temps réel", et sont libérées plus rapidement de ces données une fois que la compilation a eu lieu, traduire par la page a été téléchargée. Cette libération rapide a réduit l'usage de la RAM bloquée, ceci est une révolution interplanétaire !

 

Au final, ils ont réussi à baisser cette consommation dans quelle mesure ? C'est bien beau de l'expliquer, nous ce que nous voulons, ce sont des chiffres (qu'il faudra vérifier une fois Chrome dans les mains). Avec leurs outils de mesure, et les essais sur des sites populaires, sociaux, classiques internet, les développeurs ont pu réduire la consommation RAM de 50%. C'est ce que la fonction V8 Statistic Heap a permis de mettre en évidence. Voilà, il va falloir attendre encore un peu puisque ces optimisations seront incorporées à Chrome 55, et nous en sommes à Chrome 53, faites vos calculs (on vous aide, c'est le 6 décembre) !

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 28 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !