Tellement peu actif ces derniers temps, du moins dans nos contrées, c'en fut même tout  un événement lorsque le constructeur avait donné signe de vie l'année dernière en introduisant un produit aussi banal que de la pâte thermique ! Dommage pour une marque qui avait tout de même des produits assez sympathiques à une certaine époque, et justement, certains se souviendront sans aucun doute des systèmes de watercooling Reserator de la marque, dont le modèle le plus emblématique fut assurément le premier, avec son grand radiateur externe bleu qui pouvait contenir 5 litres de liquides de refroidissement. La marque s'était ensuite aussi essayée très timidement à l'AIO classique les années suivantes, mais sans nouveauté depuis près de 7 ans, jusqu'à aujourd'hui !

 

zalman reserator 5 z36 black

 Ouf, la pointe de RGB addressable n'a pas été omise !

 

Nous accueillons donc aujourd'hui les Reserator 5, une série de système AIO (oui, encore une) et qui n'a visiblement aucune relation très particulière avec les Reserator premiers du nom ! La gamme fait ses débuts avec 4 modèles, qui ne sont en réalité que deux si l'on met de côté le critère de la couleur. Vous aurez ainsi le choix entre un Z24 Black ou White, ou un Z36 Black ou White (on voit d'ici NZXT froncer un peu ses sourcils face à ces appelations), un radiateur en aluminium de 240 mm pour le premier et un de 360 mm pour le second. Jusque là, rien qui ne sorte de l'ordinaire, ce ne sont pas les AIO de ce calibre qui manquent sur le marché. Comment Zalman compte-t-il donc se distinguer ?

 

zalman pump dual blade

 

Eh bien contre toute attente, ce n'est pas un énième clone licencié par Asetek, mais a priori une conception 100 % Zalman et désormais brevetée, se démarquant par un waterblock en cuivre intégrant une pompe avec deux turbines. Celles-ci sont autonomes, c'est-à-dire que chacune dispose de son propre moteur, ses arbres et ses lames. La pompe se branche en 4 pins PWM et fonctionnera entre 1000 et 2100 tr/min. Il s'agira bien évidemment d'optimiser le flux de liquide. Comme on peut le déduire du GIF ci-dessus, une turbine sera dédiée à l'arrivée du liquide frais et l'autre se chargera de l'évacuation du fluide réchauffé, et le débit maximal annoncé est de 0,85 L/min. On doute toutefois que celui-ci soit supérieur à ce que peut faire une pompe Asetek Gen 6, mais à voir ce que ça donne en pratique.

 

zalman reserator 5 z24 white

 

Enfin, chaque modèle sera accompagné du nombre adapté de ventilateurs SF120 de la marque, ceux-ci fonctionnent via une prise 4 pins PWM, moulinent entre 800 et 2000 tr/min, pour un débit d'air maximal de 77,37 CFM et une pression statique maximale de 2,92 mm H2O. Leur particularité est d'embarquer un roulement EBR (Enhanced Bearing by Rolling element), un type de roulement pas souvent aperçu, mais qui fonctionnerait grosso modo comme un roulement FDB. Zalman leur donne une endurance de 50 000 heures, ce qui ne semble pas bien fou par rapport aux ventilateurs FDB.

Finalement, la plupart des sockets mainstream seront supportés, mais pas de TR4 ni de sTRX4, et l'imminent LGA1700 a visiblement été oublié, dommage. Aucun prix n'a été annoncé, la disponibilité est prévue encore ce mois-ci et la garantie sera de 3 ans seulement (idem, pas fou non plus).

 

La page « Liquid CPU Cooler » de Zalman.

Un poil avant ?

Western Digital et Kioxia causeraient fusion !

Un peu plus tard ...

Le retour du déchargement automatique des onglets sur Firefox 93

 Il vaut mieux que tard que jamais (quoi que), Zalman ressuscite le nom Reserator pour retenter sa chance sur le marché de l'AIO.  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 10 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !