Ah ben ça alors, qui l'eût cru, un ventirad Corsair en 2020 ! Sans aucun doute frustré après l'échec de sa dernière tentative timide de pénétration du marché du ventirad en 2010 avec les A50 et A70, Corsair s'était ensuite essentiellement  réfugié sur le segment de l'eau en circuit - tantôt RGB - pour refroidir nos processeurs, non pas sans succès, les AIO du constructeur étant nombreux et généralement positionnés parmi les meilleurs.

 

corsair a500

 

2020, "nouvelle année, nouveau moi", et Corsair s'est ainsi décidé pour un nouvel essai sur le marché plutôt calme du ventirad CPU et profite donc du CES 2020 pour dévoiler son nouvel Airbus A500 ! Comme son nom le sous-entend quand même assez bien, l'A500 est un plus gros morceau de ferraille - cuivre nickelé et aluminium - que ses prédécésseurs en affichant des dimensions - avec ventilateurs - de 173 x 143,5 x 168,7 mm (L x l x h), le tout pour un poids total de 1460 g sur la balance.

 

Sur le papier, ce bloc avec une base direct-touch composée de 4 caloducs de 6 à 8 mm de diamètre - avec pâte thermique XTM50 préappliquée - peut gérer un TDP pouvant aller jusqu'à 250 W, ce qui exclu d'office les sockets TR4 et TRX4, et l'A500 n'est justement pas compatible avec ces derniers et se contente de la majorité des sockets mainstream AMD AMX/FMX et Intel LGA. Les deux ventilateurs de 120 mm montés sur le ventirad sont de série ML (ici notre test des ML120 PRO RGB) au roulement à lévitation magnétique, PWM et RGB, bien sûr.  Leurs caractéristiques indiquent une vitesse maximale de 2400 tr/min, un CFM de 75, une pression statique de 4,2 mm-H2O et une nuisance sonore de 36 dB, ils sont donc puissants, mais certainement pas des plus silencieux.

 

corsair a500 base

 

Le carénage du A500 n'est pas des plus mémorable, mais il a le mérite d'être relativement sobre et discret, d'autant plus qu'il cache aussi une belle petite innovation. En effet, Corsair a eu l'idée de monter les ventilateurs sur rails, laissant ainsi la possibilité d'ajuster facilement leur position et l'espace libre (45 mm de base) en dessous d'eux si nécessaire et si le boîtier lui-même le permet par exemple pour certaines barrettes de RAM - et oui, comme vous vous en doutiez, les kits DDR4 Dominator de Corsair pourront donc passer crème sous les ailes du nouveau ventirad.

 

corsair a500 dominator

 

Bon, dans l'ensemble ce n'est pas si vilain et on se doute que l'A500 devrait être en mesure d'offrir des prestations assez correctes. Par contre, Corsair y est peut-être allé un peu fort en positionnant son nouveau ventirad à 99,90 € - le prix du NH-D15 Chromax Black de Noctua et 10 euros de plus que la version originale du modèle haut de gamme de Noctua, et on voit tout de même assez mal l'A500 de Corsair afficher des performances supérieures aux ténors double tour du marché, sauf grosse surprise ! Vivement le test ?

 

 

 Corsair commence l'année en surprenant son monde avec une infidélité aux AIO et un nouveau ventirad pour refroidir du CPU !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 20 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !