Il y a un gros mois, 12chip nous informait que la pénurie de DDR5 était due en très grande partie, au manque de puces PMIC, les régulateurs de tension. À vrai dire, sans connaitre la véracité des propos engagés, il suffisait de mater les stocks de barrettes DDR5 chez les revendeurs pour observer deux faits marquants. Le premier, c'est l'absence de stock, le second, c'est une augmentation des tarifs sur une même référence.

 

Quand un constructeur de DDR5 l'affirme, tout d'un coup ça prend du poids, comme un repas de Nowell avec 4 entrées, 3 poulardes et chapons et 2 buches au Saindoux, n'oubliez pas de donner le sourire aux petits lutins en les suçant, c'est une fois par an pour eux ! Le géant vient donc de confirmer que le manque de barrettes n'est pas dû à un manque de puces DDR5, mais bien de VRM et de PMIC. En outre, il affirme que l'arrivée d'Alder Lake a fait exploser la demande, qui désormais outrepasse les capacités amputées de production, et cela n'avait été anticipé par aucun des fabricants. Ils ont jusqu'à l'arrivée de Zen 4 pour régulariser la situation, et ça devrait s'améliorer doucement durant l'année 2022. Quand on se souhaitera bonané, il ne faudra pas oublier de garder son tube de vaseline, on risque encore d'en avoir besoin l'année prochaine. Didiou !

 

homme toucher rectal4

Vous la sentez, là, la bonané 2022 ?


Un poil avant ?

Des infos sur Zen 4 seront bien au menu du CES 2022 d'AMD !

Un peu plus tard ...

Au tour d'ADATA de teaser ses 1er SSD PCIe 5.0, cette fois-ci pour le grand public !

 Si Micron confirme la chose, on ets cuits. La DDR5 sera rare et chère en 2022, et zut ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !