Si les dernières nouvelles semblent bien hasardeuses du côté de chez Samsung Foundries, voilà que la firme tente de rassurer ses clients avec une annonce de taille : le début de la production de son 3 nm, le 3 GA, premier de la série du GAAFET, pour ce trimestre (soit dans quelques semaines au plus tard). Trop d’acronymes ? Pas de souci : ce GAAFET, pour gate-all-around field-effect transistors, n’est ni plus ni moins que le remplaçant du FinFET, c’est-à-dire le futur de la gravure sub-5nm, en tout cas pour Samsung, TSMC et Intel. Sauf que, chez ces deux concurrents, l’affaire est prévue pour respectivement 2026 et 2024 ; autant dire que les coréens peuvent se frotter les doigts — et c’est déjà le cas  ! Pour compliquer encore plus la chose, Samsung nomme son implémentation multi-bridge-channel field-effect transistors, ou MBCFET.

 

Pour autant, il n’est pas encore question de la production de masse, pour tous, mais des séries dites de production de volumes concernant les partenaires privilégiées de la firme épicétout. Nous imaginons ainsi que la division CPU et téléphonie mobile/tablette de la firme devrait déjà s’y donner à cœur joie, ce qui permettra de redresser l’image de marque depuis l’Exynos mi-AMD mi-Samsung mais pas vraiment terrible. Au niveau des performances, les chiffres remontent à des tests de l’an dernier : sur une puce de SRAM, il était question de 30 % de performances, 50 % de réduction de la consommation (probablement l’un ou l’autre, au choix) et une densité en hausse de 80 % par rapport au 7 nm FinFET.

 

Reste que, dans tout cela, ni le rendement ni le coût de production n’est connu : de là à y voir une sorte de vaporware sauce hardware, étant données les difficultés actuelles de la boite ? Probablement pas d’une manière aussi extrême, mais il est clair que le contrôle de A à Z d’un procédé novateur permet des surfer sur des effets d’annonces tout en minimisant le risque de clients ouvertement mécontent. À juger une fois la nouvelle génération de puces Samsung sur le marché ! (Sources : Techspot et Tom’s Hardware)

 

samsung logo

 


Un poil avant ?

Le Xeon 8470 Sapphire Rapids marque le retour d'Intel dans la course à la performance

Un peu plus tard ...

Pénurie de semiconducteur : du mieux pour plusieurs composants critiques d'ici la fin de 2022 ?

 Samsung compte bien rester dans la course à kiké le plus fin, et le fait savoir à ses investisseurs. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !