RTX 3060  160 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 3060 Ti  30 refs en stock  Tendance baissière  •  
RTX 3080  74 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4080  34 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4090  15 refs en stock  Tendance baissière  •  
RX 6650 XT  36 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6750 XT  21 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6800 XT  14 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 5800X3D  5 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 7700X  6 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 9 7900X  5 refs en stock  Tendance stable  •  
Ryzen 9 7950X  3 refs en stock  Tendance stable  •  
Core i5-13600K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i7-13700K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i9-13900K  7 refs en stock  Tendance baissière  •  
PS5  1 ref en stock  Tendance baissière  •  
RTX 3060  160 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 3060 Ti  30 refs en stock  Tendance baissière  •  
RTX 3080  74 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4080  34 refs en stock  Tendance haussière  •  
RTX 4090  15 refs en stock  Tendance baissière  •  
RX 6650 XT  36 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6750 XT  21 refs en stock  Tendance haussière  •  
RX 6800 XT  14 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 5800X3D  5 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 7 7700X  6 refs en stock  Tendance haussière  •  
Ryzen 9 7900X  5 refs en stock  Tendance stable  •  
Ryzen 9 7950X  3 refs en stock  Tendance stable  •  
Core i5-13600K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i7-13700K  8 refs en stock  Tendance baissière  •  
Core i9-13900K  7 refs en stock  Tendance baissière  •  
PS5  1 ref en stock  Tendance baissière  •  

Intel, longtemps seul, que ce soit sur le segment mainstream ou serveur, s'est endormi à coups de gains faméliques pour des tarifs qui ne l'étaient franchement pas. Et puis un jour, les rouges se sont réveillés, avec des puces efficaces, et une ligne directrice ainsi qu'un planning sur plusieurs années leur offrant de la stabilité et des lendemains qui chantent. Les CA d'AMD n'ont plus rien à voir avec ce qu'ils étaient, tout ça a débouché à sortir des EPYC Milan-X avec 3D-V Cache, un Threadripper 3990X basé encore sur Zen 2 mais 64 coeurs et 128 threads, et des Ryzen 5000 redoutables presque deux ans après leur sortie.

 

Derrière, Intel a pagayé comme jamais. Il en ressort un Alder Lake qui repasse de très peu devant les Ryzen 5000, et des Xeon Sapphire Rapids qui s'annoncent redoutables, et tout ça aura pris des années au géant qui s'était vraiment cassé la pipe. C'est un Xeon Sapphire Rapids modèle 8470 qui a été testé, propulsé par des coeurs Golden Cove comme ceux des Core de 12e génération, avec ses 52 coeurs et 104 threads, ses 104 Mio de L2 et 105 Mio de L3, sans oublier ses fréquences de 500 à 3800 MHz selon la charge.

 

Quelques tests ont été menés face au Threadripper 3990X, brute parmi les brutes, 64/128, 256 Mio de L3 et ses fréquences de 3.8 à 4.3 GHz selon que vous ayez tous les coeurs ou un seul actif. Seul "hic", il est en Zen 2, AMD n'ayant que récemment lancé des TR Zen 3 pour les pros montés par des assembleurs uniquement, et à l'orée de Zen 4 qui ne devrait pas dépasser 16 coeurs sur le segment mainstream. Et tout ça en attendant Genoa sur EPYC. Voici ce qu'il ressort des tests entre les deux puces qui font bien rêver mine de rien !

 

WTFTR 3990XXeon 8470Différence en %
R15 10088 8949 +12.7 % pour TR
R20 25082 29344 +17 % pour Xeon
R23 74422 79150 +6% pour Xeon
CPU-Z 32215 55000 +70 % pour Xeon
V-Ray 4 74449 76710 +3% pour Xeon

 

Il y a plusieurs choses à dire sur ces scores. Premièrement, avec ses coeurs de nouvelle génération, Intel revient bien et dépasse même son concurrent du jour. Il faut dire que l'IPC de Zen 2 n’était pas extraordinaire, alors que celle d'Alder est la meilleure aujourd'hui, cela se traduit surtout sur le test de CPU-Z. Et avec 12 coeurs / 24 threads de moins que le 3990X, le Xeon 8470 tape très fort, pour un TDP il est vrai supérieur, 350 W contre 280 au Threadripper. Ce dernier toutefois est loin d'être largué dans les tâches parallélisées, malgré sa sortie qui date de début 2020 mais avec une gamme parue en 2019. Nous l'avions testé et il était en avance sur le soft, les choses avec Windows 11 et les MAJ de logiciels ont dû s'arranger, le secteur s'étant fait à l'idée de cette explosion massive de threads, alors que l'on stagnait avec Intel seul aux commandes. Au final, Sapphire Rapids marque le retour du grand bleu aux affaires, à AMD de poutrer avec un Genoa acéré ! (Source)

 

cpuz xeon 8470 sapphire

Un poil avant ?

De l'OLED avec de belles couleurs pour les pros chez Philips

Un peu plus tard ...

3 nanomètres GAAFET chez Samsung ? Squalala, ça part pour... la semaine prochaine ?

Les Xeon Sapphire Rapids ont une mission capitale pour Intel, reprendre les parts perdues aux EPYC et Threadripper d'AMD !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !